M1RO1R

M1RO1R
Pyrsad (Pyrofoux)

 

Alors que certains se disputent pour savoir ce que sera la quatrième dimension du jeu vidéo (transmédia, réalité augmentée…), d’autres optent pour un retour à des sources n’ayant jamais existé en explorant le monde étroit de la 1D, de la ligne.

 

On pourrait croire cette unique dimension assez limitée en termes de gameplay, mais ce serait bien mal connaître l’inventivité des développeurs. On a ainsi déjà pu rencontrer Tetris 1D, méta-jeu se résumant à une méga-blague, Wolfeinstein 1D, compilant en une les trois dimensions du jeu original, 1D Bobble, qui adapte à la ligne le concept de survival shooter ou encore le brillant Linescape, qui introduit une véritable réflexion sur cette contrainte unidimensionnelle et ouvre la voie à des gameplays totalement inédits (et qui plus est à des jeux 1D qui n’ont plus 1D dans le titre). Cette voie, c’est celle qu’emprunte de manière assumée M1RO1R.

 

 

Comme tout jeu 1D qui se respecte, De l’autre côté du M1RO1R n’est composé que de carrés colorés sur une ligne et demandera un petit effort d’imagination : Oui, le jeu n’est pas en véritable 1D, il est composé de pixels sur un plan lui aussi, tout simplement parce que la 1D n’existe pas de manière observable, mais si elle existait, voilà ce qu’on pourrait faire avec !

 

Ce postulat accepté, c’est un deuxième effort d’imagination qui sera demandé au joueur : la transformation de l’abstrait en figuratif. Tout est carré, pixel, point et seuls les couleurs et les expérimentation permettent de dégager un sens. Tiens, ce carré orange obéit aux touches du clavier, ce doit être l’avatar. Tiens, le bleu clair fait exactement le contraire, ce doit être mon reflet. Le noir bloque ma progression : un mur ? Le jaune me fait passer au niveau supérieur : la sortie ? Le rouge clignote et me fait revenir au début du niveau : un piège ? Et caetera.

 

M1RO1R mettra donc à l’épreuve votre sens de l’observation avant de s’attaquer à votre intelligence et à vos réflexes, car oui, il regroupe à la fois puzzle et jeu d’adresse.

Après les méta-bafouilles SisteR et Hold This, M1RO1R est certainement la production la plus ludique et la plus aboutie du micro-studio Pyrsad.

6 commentaires sur “M1RO1R

  1. Nimls dit :

    Je ferais juste remarquer que les jeux 1D ont existe depuis bien longtemps et existe encore sous un autre point de vue. Je citerais notemment les racetrack game (jeux de course comme monopoly ou les petits cheveaux), bien qu’il est encore rare de voire des jeux se focalisant sur la 1D en tant aue dimension comme celui-la (‘scusez moi, j’ai fait un stage sur le game design, donc forcemment je l’etale ^^ )

    Sinon, je vais tester ce jeu des que temps j’aurais :p

  2. admin dit :

    Je n’avais jamais pensé à ça…c’est malin. Par contre, si ces jeux ont un gameplay 1D leur représentation, elle ne cherche pas à renforcer cet aspect.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *