La Valeur Ajoutée du Newsgame à la Médiation d’Information

 


(Screenshot issu de September 12th, de Gonzalo Frasca)

Depuis le mois de Janvier, je travaillais sur un (mini) mémoire dans le cadre de mon master en communication et contenus numériques. Les bons retours que j’ai obtenu lors de la soutenance m’ont incité à finalement le mettre en ligne, et si je le poste ici, c’est bien évidemment car ce mémoire concerne le jeu vidéo, l’expérimentation et l’étude des gameplays, et pourrait par conséquent intéresser certains. 

Ce mémoire est très court (une quarantaine de pages) et loin d’être à la hauteur des ambitions que j’avais (je suis en master pro, pas en thèse…), mais j’en suis tout de même assez satisfait. Je serais heureux d’avoir des retours, en particuliers de la part d’individus intéressés par le newsgame car il n’a été lu pour le moment que par des néophytes, et je ne suis pas certain qu’il soit aussi pertinent du point de vue d’un amateur.

Vous trouverez le mémoire en question ici : La Valeur Ajoutée du Jeu Vidéo à la Médiation d’Information.

Vous trouverez plus bas le résumé de ce mémoire.

 

 

 

La Valeur Ajoutée du Jeu Vidéo à la Médiation d’Information.

Le journalisme aujourd’hui est confronté à une multiplication des médias d’information. Aux médias traditionnels, presse, télévision, radio, s’en sont superposés d’autres, liés à Internet : Sites, blogs, forums, agrégateurs, réseaux sociaux, podcasts, webdocumentaires…Parmi eux, il en est un qui est très rarement évoqué, et dont peu de gens connaissent l’existence : Le jeu vidéo d’information, ou newsgame.

Ce média dispose pourtant d’un fort potentiel : L’image du jeu vidéo réservé aux enfants et adolescents n’est plus d’actualité en 2011, et l’avènement des jeux sérieux, ces jeux aux objectifs de formation, de sensibilisation, ou de publicité, a grandement participé à l’épanouissement de ce média. Si on ajoute à cela la multiplication des terminaux numériques portables (smartphones, tablettes) on peut prédire au jeu vidéo un avenir florissant.

Mais qu’apporterait donc le newsgame à la médiation d’information ? C’est ce à quoi je tente de répondre dans ce mémoire.

Le premier constat que je dresse est un constat d’échec : Le jeu vidéo ne permet pas de communiquer une information factuelle aussi efficacement que les médias traditionnels. J’y explique pourquoi le newsgame aura toujours besoin d’être accompagné, soit d’une connaissance préalable de l’information, soit d’un autre média pour la faire connaître (du texte par exemple). J’évoque aussi comment l’aspect ludique généré par le jeu vidéo peut amener un nouveau public vers l’information.

En deuxième lieu, je m’attache à montrer comment cette multiplicité de messages véhiculée par le jeu vidéo peut en revanche devenir un moyen de compréhension et d’appropriation de l’information, le jeu vidéo disposant d’un apprentissage actif intrinsèque pouvant passer aussi bien par la simulation, que par l’identification à un avatar.

Enfin, j’exprime comment, à travers sa rhétorique procédurale, le jeu vidéo peut traiter de manière simple des sujets complexes et véhiculer à leur sujet des points de vue et des opinions, aiguisant ainsi le sens critique du joueur, et alimentant le débat public.

 

← Previous post

Next post →

4 Comments

  1. Tout bonnement passionnant. Je le télécharge dans l’après-midi, et j’essaye de me le faire d’une traite!

  2. Haha, merci. Mais il ne faut te forcer non plus hein. 🙂

  3. Eliot

    Bonjour,

    en surfant, je suis tombé par hasard sur votre blog. Je voulais simplement vous remercier d’avoir mis en ligne votre mémoire, que j’ai trouvé très pertinent : le thème, plutôt inhabituel, est traité avec rigueur et sérieux, dans un style accessible, en dépit de la complexité du sujet traité.

    Merci beaucoup pour votre réflexion qui ouvre des pistes intéressantes.

  4. admin

    Eh bien je suis quant à moi extrêmement flatté que quelqu’un ait pris la peine de le lire et l’ait trouvé intéressant!
    Merci beaucoup!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.