Hanoi Circus

Hanoi Circus (Browser)
lilinx (Pierre Chevalier)

 

Vous avez déjà entendu parler du loup, de la chèvre et du chou ?

Bon, et la tour de Hanoï, vous connaissez ?

Si ce n’est pas le cas, vous avez bien de la chance de découvrir sur le tard ces géniales énigmes, cliquez sur les liens, et appréciez. Si c’est le cas, vous êtes prêts pour Hanoi Circus

 

Dans Hanoi Circus, le chou est remplacé par la foule, la chèvre par le lion, et le loup par la foudre. Quand à l’action, elle ne se situe pas sur une rivière, mais à Hanoï. L’enjeu sera de faire déguerpir tout ce petit monde du cirque vers les portes de la ville pour avoir enfin la paix, en les faisant passer par la grande rue. Mais il faut bien être Bùi Thanh Liêm, meilleur dresseur d’Indochine, pour mener cette tâche à bien, car la foule refusera de se rendre là où est le lion, qui refusera de se rendre là où est la foudre. Nous voilà donc face à une belle adaptation de la tour de Hanoï, et de ses trois étages superposables, mais Hanoi Circus n’applique pas les règles à la lettre : Chacun des personnages ne pourra ainsi se déplacer que vers l’emplacement le plus proche, et c’est ici que nous retrouvons l’esprit du loup, de la chèvre, et du chou.

 

Aussi parfaites que soient les deux énigmes initiales, il n’était pas certain que de leur union naissent de beaux petits. C’est pourtant bien le cas pour Hanoi Circus, qui en plus de nous proposer un bon petit challenge intellectuel, prouve que Twine peut aller au delà de la fiction interactive, car oui, Hanoi Circus a été réalisé avec Twine, et c’est à ma connaissance le premier puzzle « pur » à sortir de ce logiciel.

4 commentaires sur “Hanoi Circus

  1. griinch dit :

    Au dela du concept du puzzle qui, partant d’une bonne idée, se révèle en fait un peu facile, la difficulté des contrôles montre quand même que Twine a du mal à s’éloigner de la fiction interactive. On se retrouve à éxécuter en un peu moins de 10 clics un enchainement qui nous a demandé seulement quelques secondes de reflexion, alors qu’un système de drag and drop, par exemple, aurait été bien plus efficace

  2. Commentaires très intéressants, les gens!
    En fait, le but n’était pas de « s’éloigner » de la fiction interactive, bien au contraire, mais de faire un puzzle qui soit en même temps, un petit conte écrit. En gros l’interêt central de ce jeu, pour moi, c’est le texte, pas l’énigme (classique et facile).
    Le côté répétitif/laborieux du gameplay reprend donc les structures figées/répétitives qu’on trouve souvent dans les contes. J’avoue que je ne vois pas où aurait mené un system drag&drop, à part à un « Tour de Hanoi » comme il en existe tant ( [url]http://www.mathsisfun.com/games/towerofhanoi.html[/url] ), mais dans ce cas-là je ne l’aurais pas réalisé avec twine.
    Par ailleurs Drag&drop sur des éléments de texte me semble difficile à mettre en place de façon élégante mais c’est à tenter, peut-être…

    Pour ce qui est la difficulté du puzzle, j’ai longuement réflechi à introduire ou pas une difficulté supplémentaire (plus d’éléments à déplacer), par exemple faire un niveau à 5 éléments ce qui aurait rallongé considérablement la durée de jeu.
    Je me suis même pris la tête un bon moment sur les suites possibles à donner à l’histoire…
    Finalement, j’en suis arrivé à la même conclusion que Pierrec : ce gameplay ne peut fonctionner que sur un format court et facile, cliquer des milliers de fois pour le même résultat narratif aurait été trop fastidieux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *