The only one


The only one
(Windows)
Joep Aben

 

 

Jack est un génial inventeur à l’âme charitable, n’inventant pas pour la science ou la gloire, mais pour lui et ses voisins, dans le but d’améliorer le quotidien. Sa plus belle trouvaille : une bague lui permettant de se téléporter auprès de sa fiancée à tout moment. Malheureusement, cet objet n’a plus grande utilité depuis que Mary est décédée.

 

 

La suite est prévisible : Jack actionne accidentellement l’anneau, et le voilà téléporté au cimetière. Mais l’anneau, ne voyant pas Mary dans les environs, croit en une erreur de calcul de sa part et va répéter l’opération toutes les 10 secondes. Jack est alors coincé dans le temps et l’espace, à la manière d’un Bill Murray dans Groundhog Day, condamné à revivre en boucle les mêmes 10 secondes.

 

The only one ne manquera pas d’évoquer Terra Coda, qui utilisait employait exactement le même gameplay huit Ludum Dare plus tôt, mais le soin apporté aux graphismes, à la musique, et le beau message véhiculé à travers le jeu sont assez pour en faire une expérience unique, ainsi qu’une des plus belles perles de cette Ludum Dare.

← Previous post

Next post →

2 Comments

  1. Très beau, sur tous les points. :’D

  2. Nathan Nyme

    Très bon jeu, j’ai adoré !
    Même si, j’avoue, j’ai triché… Je voulais voir la fin.

    J’ai cherché un moyen de m’affranchir de la limite de 10 secondes pour avoir le temps d’aller voir Daisy et je me suis rendu compte que si on synchronisait parfaitement le franchissement d’une porte avec la téléportation, ça remettait le chrono à 10 en nous laissant à notre position !

    Hormis ce détail (je suis un pinailleur), très très bon concept ! ♥

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.