Blind

Blind (Browser [Unity], Windows)
Meedoc, Tichau, Bez, Benjamin

Comme vous pouvez en jugez par la capture d’écran ci-dessus, Blind n’est pas un jeu auquel on joue pour ses graphismes. C’est bien simple : il n’y en a pas. Réalisé pour la 7dfps (une compétition de création de First Person Shooter en moins de 7 jours), Blind part d’une idée on ne peut plus simple : et si le personnage principal que l’on incarne à la première personne était aveugle ? Conséquence évidente : l’écran est noir comme le fond d’un cloaque.

Fumisterie des deux créateurs ? Pas vraiment, car si Blind ne comporte aucun graphismes, il demeure un vrai FPS avec sa map en 3D, son fusil à pompe et…ses dangers.

 

 

Vous l’aurez deviné, tout va ici se jouer à l’oreille, et Blind s’appréciera d’autant plus avec un casque et les yeux fermés. En maintenant le clic droit de la souris enfoncé, on pourra activer le sonar et se repérer dans les couloirs étroits de Blind. Plus le son est aiguë, plus l’obstacle est proche. Ce moyen de navigation insolite peut rebuter au premier abord, mais on finit par s’y faire et à se déplacer presque instinctivement (après tout, on est pas plus con qu’une chauve-souris quand même). Normalement, c’est à ce moment que le sonar nous lâche pour la première fois.

 

Oui, Blind ne cherche pas à nous faciliter la tâche. Il résiste, il est coriace, il ne se laisse pas dompter si facilement et introduit régulièrement une nouvelle difficulté pour nous mettre à l’épreuve. Il ne faudra pas conséquent par espérer le finir du premier coup, ni du dixième, mais en bon jeu hardcore, il gagnera en intérêt à chaque partie. Au fur et à mesure, la carte mentale que l’on se sera tracé deviendra de plus en plus précise et les premiers obstacles se franchiront plus rapidement.

 

Contrairement à d’autres jeux bien hardcores de Meedoc (pléonasme?) comme Al-One, il semble tout à fait possible d’arriver au bout de Blind une fois la map apprise par coeur. À mon 15-20ème essai, je crois vraiment avoir touché la fin du bout des doigts (mais plus de munitions…). J’ose alors imaginer l’intense satisfaction qu’un tel exploit doit apporter, le genre de choses qu’on raconte à ces petits enfants à chaque Noël.

8 commentaires sur “Blind

  1. Tichau dit :

    Peut-être un cafouillage dans les versions ^^
    Je viens d’uploader une nouvelle build, avec quelques modifications.

    Désolé pour le spoil 😕

  2. dit :

    Effectivement La Malédiction était une de mes références pour établir le design. l idée était d aller plus loin en ajoutant un gameplay survival (même minime) et de proposer un autre système pour le déplacement.

    Et surtout, Sphère occupe déjà le créneau « déplacement + lancer de balle » ^^

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *