L’Oujevipo, Fin et Suite.

Aujourd’hui, l’Oujevipo a 9 ans.

Aujourd’hui aussi, l’Oujevipo prend sa retraite.

C’est une décision que je muris depuis six mois, je me suis imposé de tenir jusqu’à cette date d’anniversaire, avec un succès mitigé, mais on y est, là c’est vraiment officiel : je ne publierai plus sur l’Oujevipo. Il restera bien sûr en ligne aussi longtemps que possible.

Pourquoi j’arrête ?

Pour plusieurs raisons qui s’entremêlent :

-Parce que je n’ai plus le temps.

-Parce que ce temps, je le passe à faire quelque chose que j’aime plus encore qu’écrire sur des jeux vidéo : écrire pour des jeux vidéos.

-Enfin parce que, passant ce temps à faire des choses que j’aime, je ne joue plus à autant de ces jeux bizarres, innovants, bref intéressants, et je ne me sens donc plus aussi pertinent qu’avant dans ce rôle de défricheur. Tenez, je vais même vous faire une confidence : je ne sais pas quel jeu a remporté la dernière Ludum Dare, vous vous rendez compte ?

 

L’Oujevipo c’est donc fini, après neuf ans de publications plus ou moins quotidiennes et pas loin de 2000 articles. Je ne sais pas pour vous, mais moi, j’ai passé de bons moments, et je voudrais profiter de cet article pour remercier celles et ceux qui m’ont, excusez le cliché, accompagné dans cette aventure. Ça risque d’être long, alors si vous n’êtes pas intéressés par ces épanchements nostalgiques, je vous suggère de sauter directement aux derniers paragraphes (en gras), où j’ai quelque chose à vous demander.

 

On va commencer par les bases : merci Papa et Maman pour le soutien financier en 2008/2009, sans lequel je n’aurais pas pu passer mon année de chômage à découvrir le monde merveilleux des jeux flash en ligne.

 

Merci aux curateurs d’alors qui m’ont aidé à me repérer dans cet océan de jeux. Lambda et le Blog de Dany qui ont assouvi ma faim d’escape rooms et de points & clicks, Dora de JayisGames dont les goûts s’alignaient si bien avec les miens, et surtout feu le Coffre à jouet, dont la catégorie « Inclassable » m’a poussé à créer l’Oujevipo (alors sur overblog).

 

Merci aux illustres auteurs de l’Oulipo et de l’Oubapo qui m’ont inspiré pour le titre de ce blog comme pour sa ligne éditoriale.

 

Merci aux lecteurs et lectrices de la première heure que je n’attendais pas et qui se sont pourtant manifesté. Je ne me souviens pas de tous les noms et pseudo mais merci entre autres à Sakutei, Felix et Armel L. qui m’ont motivé à continuer.

 

Mille mercis à Philpep, qui, lorsqu’Overblog ne me suffisait plus, m’a aidé à migrer l’Oujevipo sur Joomla, et a accepté de l’héberger gracieusement sur le serveur en équilibre au dessus de ses toilettes. Merci à lui encore, ainsi qu’à Julien, pour la migration sur WordPress, et merci à lui enfin pour avoir hébergé ce blog pendant toutes ces années et l’avoir protégé des attaques de bots russes.

 

Merci à Jérôme, vrai « gamer », qui m’a fait découvrir que cette mouvance de jeu vidéo à laquelle je m’intéressait s’appelait en fait « jeu indépendant », et qui m’a contraint et forcé à découvrir Braid quand, fou que j’étais, je pensais que les jeux commerciaux n’avaient aucun intérêt.

 

Merci à Armel Gibson, Pitoum et Meedoc, mes premiers développeurs de jeux vidéo, qui se sont avéré être des êtres humains, comme moi, et qui ont probablement fait naître l’idée que moi aussi je pouvais peut-être faire des jeux vidéo.

 

Merci à Nicolas Devos, Faouzi Boughida et Fanny Laigle qui m’ont accepté en stage dans le département background d’Ankama et m’ont permis pour la toute première fois décrire pour un jeu vidéo.

 

Merci à Chris Jones pour Adventure Game Studio, sur lequel j’ai créé mes premiers jeux, merci à la communauté, Marion Poisot, Kitai et les autres pour m’avoir patiemment aidé à en apprendre les ficelles.

 

Merci à Mike Kasprzak pour la Ludum Dare, et à toutes la communauté qui a accueilli avec enthousiasme mes premières créations alors que je pensais qu’elles n’intéresseraient personne.

 

Un merci tout particulier à Cassandra Khaw qui, le 13 Janvier 2012, a présenté Never Alone Hotline sur Indiegames.com. LE site de référence en matière de jeux vidéo indépendants à l’époque ! C’est cet article qui m’a encouragé à poursuivre la création de jeux, mais aussi à poursuivre mon travail sur l’Oujevipo, dans l’espoir de peut-être un jour devenir la Cassandra Khaw de quelqu’un.

 

Merci à l’équipe de Merlanfrit pour avoir accepté de publier mes premiers articles hors Oujevipo. Expérience qui me conduira par la suite d’écrire pour des magazines tels que Games ou Android-MT qui à gagner un peu ma vie comme journaliste jeu vidéo.

 

Un grand merci à Simon Bachelier, le premier à m’avoir fait sortir de ma chambre, m’invitant à présider le jury de l’ArtGame Weekend 2 et surtout à rencontrer en personne pour la toute première fois la communauté du jeu indé français.

 

Merci aux organisateur·rice·s de tous les festivals qui suivront : ZooMachines, A Maze, IndieCade Europe, Stunfest, Ludipunk, Storycode, ArtGame Demos…qui m’ont fait découvrir une créativité dont je ne soupçonnais même pas l’ampleur et qui m’ont permis de forger beaucoup de belles amitiés que je citerait pas toutes ici (mais j’espère qu’ils et elles se reconnaîtront).

 

Merci à Anna Anthropy qui fera figurer mon jeu Sister’s Little Helper sur une borne d’arcade, chose que je ne savais même pas possible. Et merci à elle pour son inspirant Rise of the Videogames Zinesters.

 

Merci à Xavier Girard qui m’a permis de renvoyer l’ascenseur en faisant figurer à mon tour des jeux de développeurs indépendants sur des bornes d’arcades lors du mémorable Retro (no) Future Festival puis de l’Oujevipo Expo. Et merci à Julien Fleureau pour la construction de ces bornes.

 

Merci à Florent Maurin pour avoir édité ‘Til Cows Tear us Apart et avoir ainsi permis à un de mes jeux de toucher par moins de 200 000 joueurs qui, contre toute attente, ont eu l’air de l’apprécier. Et merci à DJM30wM1x pour le premier fanart qui a suivi <3.

 

Merci à tous ceux et celles qui ont soutenu l’Oujevipo sur Tipeee, et qui ont contribué à me convaincre que je pouvais inventer mon métier.

 

Merci à Pôle Emploi aussi, car on ne s’invente pas un métier en claquant des doigts.

 

Merci à Hélène pour m’avoir supporté au quotidien ces cinq dernières années, et pour la création de Pyjama Party. Merci à Dziff d’avoir bien voulu nous rejoindre dans ce projet, et merci à tous les contributeurs et contributrices sur Ulule qui ont permis de le faire exister.

 

Merci à la revue Topo pour m’avoir permis de revenir à mes premières amours, à savoir la BD, merci à Yassine de m’y avoir introduit, et merci aux dessinateurs et dessinatrices avec qui j’ai eu l’honneur de travailler.

 

Merci aux instigateur·rice·s de toutes les game jams auxquelles j’ai participé. Merci à tous les créateurs avec lesquels j’ai collaboré.

 

Merci aux journalistes, youtubeurs, curateurs qui m’ont soutenu ont pensé que mon travail méritait d’être partagé. Là encore j’espère qu’ils se reconnaîtront.

 

Merci à Florent Maurin encore, mais aussi à toute l’équipe pour Enterre-moi mon Amour. Un jeu dont je crois on peut être fiers (et qui sort aujourd’hui même sur Switch et PC. C’est moins bien que sur smartphone, mais si vous avez pas de smartphone vous n’avez plus non plus d’excuses).

 

Merci à The Game Bakers et à Armel & Delphine pour me faire confiance pour l’écriture de leurs prochains jeux respectifs. Ils sont un peu la raison pour laquelle je dois délaisser l’Oujevipo, alors j’espère vraiment que ces jeux vous plairont.

 

Merci aux petit milieu marseillais du jeu vidéo qui me fait me sentir un peu moins seul.

 

Merci à tous les ami·e·s marseillais·es qui en ont absolument rien à foutre du jeu vidéo et me font décrocher de l’ordinateur de temps en temps.

 

Merci aux créateurs de tous ces jeux vidéo expérimentaux, bizarres, innovant, intimes, bref : intéressants. Inutile de les citer ils sont quelque part dans ces pages. Merci aux créateurs des outils qui ont permis ces créations, et merci à Gamejolt, Itchio et consorts pour leur avoir donné une visibilité et permis de trouver leur public.

 

Et merci enfin à vous, lecteurs, qui êtes la raison pour laquelle j’ai passé neuf ans de ma vie à entretenir ce site. Et puisque vous êtes encore là, j’ai besoin de votre avis :

 

Je ne publierai plus sur l’Oujevipo, mais ça ne veut pas dire que je l’oublie complètement  Aujourd’hui, l’Oujevipo a 9 ans, ça veut dire que dans exactement un an, il en aura 10, et 10 ans, ça se fête ! La question que je me pose, et que je vous pose aussi du coup, c’est : comment ?

 

Qu’est-ce que je pourrais bien faire pour célébrer une décade de jeux intéressants ? Une grande fête ? (L’Oujevipot ?)  Un recueil des moins mauvais article ? Une game jam ? Un petite rétrospective de ces 10 ans de jeux ? Sous forme de livre ? D’expo ? Un plan de conservation de tous les jeux présentés, avec l’accord de leurs auteurs, pour qu’ils soient encore jouable dans dix ans ? Je ne manque pas forcément d’idées, mais je manquerai sûrement de temps, alors c’est sûr que je ne pourrais pas tout faire. Qu’est-ce qui vous ferait plaisir à vous ? Qu’est-ce que vous jugeriez pertinent ? N’hésitez pas à partager vos envies, idées, conseils, propositions. Ça m’aidera certainement à y voir plus clair.

 

Je vous souhaite une très bonne année 2019, et, si tout va bien, je vous retrouve donc dans un an, même jour même heure, pour les dix ans.

← Previous post

22 Comments

  1. Un livre ca serait super mais comme la raison pour laquelle l’Oujevipo se termine c’est un manque de temps je ne sais pas si c’est l’option la plus viable pour toi, haha!
    Mais je pense qu’un objet materiel serait un bon moyen de se rappeler de l’existence de ce site et d’en garder un semblant d’archive, si on pense sur le long terme et que dans 5-10-20 ans le site disparait pour des raisons techniques, financieres ou personelles

  2. Ce qui me ferait plaisir pour les 10 ans de l’oujevipo, c’est de faire un jeu vidéo avec toi ce jour-là. Si tu nous trouves une formule où tous les participants peuvent participer en même temps avec toi à un jeu vidéo, alors on va bien rigoler et on s’en souviendra.

  3. Merci pour cette belle aventure !

  4. Merci beaucoup, beaucoup pour cette longue promenade guidée ; autant pour la collection de découvertes de formes que j’espérais exister que pour la générosité et la réelle tendresse de la démarche. Bravo!

  5. Antoine

    Merci à toi d’avoir aiguisé ma curiosité et fait découvrir tant de choses! C’est ici que j’ai rencontré pour la première fois les jeux de mes développeurs préférés d’aujourd’hui. Bravo et respect pour le travail accompli toutes ces années.

  6. Un événement créatif, une célébration hors du commun… mais à Marseille, histoire que tout le monde puisse voir à quel point c’est cool et inspirant dans ton coin et qu’encore trop peu de développeuse et de développeur indé envisagent d’y aller ou de s’y installer ! 😉

  7. Merci à toi 🙂

  8. Toniosmart

    Merci de tout mon cœur de m’avoir montré que les jeux vidéos pouvaient porter autant d’idées et d’émotions, qu’ils soient sur un moteur 3d complexe ou sur Bitsy, ça a vraiment changé ma vision du jeu vidéo en général, et je t’en suis très reconnaissant !
    Ce site doit vraiment représenter un travail monstrueux , encore merci d’avoir mis de l’énergie dans quelque chose qui en valait la peine.

  9. nicolas

    Merci pour tout, découvert tant de choses par ici ! C’était un très très chouette projet. Et vivement dans un an alors 🙂

  10. ROFLMAOZEDONG

    Merci à toi.

    C’est normal après un certain de temps de ne plus avoir autant de temps que de sa folle jeunesse.
    Peut etre devrais tu chercher un repreneur un peu plus jeune et motivé, car après tout, l’auditoire de l’oujevipo et loin d’etre faible.

    Sinon pour concept d’anniversaire 10 ans, je suis à sec d’idée, peut etre un bouquin comme disais quelqu’un dans les commentaires.

    Bisous et bonne chance pour la suite.

  11. Merci pour ton énergie et bonne chance pour tes projets!

  12. Merci beaucoup !
    L’oujevipo c’est vraiment trop bien ! Grâce à lui, j’ai plein de superbes jeux en tête maintenant. J’aime autant les textes que les jeux ! Je suis content de savoir que vous continuez d’écrire, j’espère pouvoir vous relire dans un super jeu.
    Pour les dix ans, je verrais bien un jeu en forme de cadavre exquis ou bien faire n’importe quoi aussi !

  13. Merci Pierrec. Bonne continuation.

  14. Merci encore !!!

    Un truc qui serait génial pour les 10 : pouvoir chercher une page spécifique du site, c’est un peu dommage de cliquer 20 minutes comme un hamster pour espérer retrouver un jeu publier il y a 5 ou 8 ans.

    Merci beaucoup pour le partage : beaucoup de surprises, surtout des bonnes, et puis un rendez vous régulier qui permettait de trouver « autre chose », des jeux pas comme les autres.

    Bon courage pour la suite !

  15. Bravo pour le boulot, tu vas nous manquer! Dailleurs quelqu’un connait il d’autres site de ce genre, FR ou UK?
    Thx et repose toi bien 😉

  16. C’est vraiment DÉGUEULASSE.
    Et encore je pèse Mes maux.
    Toi, OuJeViPo, qui M’a tant fait mariner dans Mon inculture crasse du vidéoludisme alternatif, pour lequel J’ai tant saigné, pleuré, égratigné et joui, Je ne puis croire que tu M’abandonnes désormais.
    Alors, Je ne peux que blasphémer tout ce qui hante Mon égo-suintrisme démesuré, à cause de tes ingénieuses trouvailles noblement décrites.
    Je t’ai aimé.
    Enfin te hais-Je.
    Qu’il en soit ainsi.
    Et ça a fait du bien…

  17. Merci à tous pour vos réponses qui me vont droit à coeur! Je vais continuer à réfléchir pour les 10 ans (ou alors j’attends d’être moins occupé pour me mettre sincèrement à réfléchir)

    • Merci Pierrec

      Ayant découvert l’Oujevipo il y a une huit ans environ, j’ai suivi assidument le site pendant quelques année puis je me suis éloigné, faute de temps libre (tiens, tiens).
      Profitant d’une pause au boulot, je me suis souvenu de l’existence de ton merveilleux site. Je suis bien triste d’apprendre sa fermeture mais la vie continu.
      Bonne chances pour tes futurs projet et encore merci pour toutes les pépites découvertes grace à toi.

  18. Merci !

  19. Bonjour !
    Je suis une lectrice depuis plusieurs années, totalement passionnée par les jeux indés. Ton site était (et est toujours) une vraie mine d’or pour moi même si je n’ai pas l’habitude de laisser des commentaires (je m’en excuse).
    Merci encore pour tout cet investissement, et je te souhaite beaucoup de réussite pour tes projets (ça aussi c’est un peu cliché, on est quittes !).

    Pour les 10 ans, un plan de conservation des jeux présentés serait vraiment génial, car c’est difficile pour ce genre de choses de rester éternelle sur internet. En plus, ce serait vraiment bénéfique pour tout le monde, et ce serait un geste très fort. Bref, c’est mon point de vue, après je serais pas contre une rétrospective sous forme de livre (plus accessible qu’une expo).

    Encore une fois merci. À l’année prochaine !

  20. Antoine DANIEL

    Joueur anonyme Oujevipo depuis 5 ans:

    Merci, merci et merci !

    P.S: Bon courage pour tes nouveaux projets !

    Antoine

  21. Loizillon

    Au revoir l’OuJeViPo, j’ai découvert l’un de mes jeux préférés ici, Cyberpet Graveyard, alors merci beaucoup et bonne chance pour la suite !
    J’espère un jour pouvoir créer mes propres jeux, avec d’autres créateurs, et je rendrais hommage du mieux que je puisse à l’Ouvroir de Jeux-Vidéo Potentielles 😉

Répondre à Toniosmart Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *