VA-11 Hall-A

VA-11 Hall-1VA-11 Hall-A Cyberpunk Jam Prototype (Windows, Mac, Linux)
Ironic Lark, Kiririn51, Garoad

 

 

VA-11 Hall-A c’est le nom d’un bar. VA-11 c’est le numéro de la licence, Hall-A l’emplacement de l’établissement, et le tout se dit “Vallhalla”. Pourquoi pas “Valhalla” comme on a coutume de l’écrire? Parce que quelqu’un a surenchérit pour obtenir la licence VA-1 et que le patron du VA-11 Hall-A a alors du revoir à la baisse l’ambition de son jeu de mots. Ne lui en parlez pas, ça a tendance à le mettre de très mauvaise humeur.

 

Le VA-11 Hall-A, c’est aussi notre lieu de travail, puisque nous en sommes le barman.

 

Créé lors de la Cyberpunk Game jam, VA-11 Hall-A emprunte à la fois aux simulations de travail de type Cart Life et aux visual novels à la japonaise. Le résultat est une expérience étrange, mais familière dans laquelle la seule interaction se résume à la préparation des cocktails.

Prostituée robotique, tueur à gages augmenté, hackeuse de génie, les personnages cyberpunks défilent à notre comptoir pour nous commander es boissons. À nous de mélanger les bonnes doses d’Adelhyde, de Flanergyde et de Karmotrine, de shaker ou de mixer, de servir ou non « on the rocks » pour coller à leurs goûts et les pousser à nous raconter leurs histoires, car un bon barman se doit aussi d’être un bon confident.

 

Cette idée, on la trouvait déjà dans l’excellent Jazu (c’est d’ailleurs le barman de ce dernier que j’avais l’impression d’incarner), mais si VA-11 Hall-A n’égale pas son esthétique, il pousse plus loin sa narration et son interaction. Rien ne nous obligera en effet de servir aux clients ce qu’ils demandent. On pourra plutôt tenter de les surprendre ou de les piéger et d’en observer les conséquences sur leurs discours. Dans cette optique, il nous faudra tel un vrai barman retenir les recettes de chaque cocktail.

 

Une bonne idée, une bande-son rock-electro qui va bien, des graphismes attrayants, des personnages attachants…VA-11 Hall-A est un cocktail plein de bonnes choses qui nous donne envie de recommander immédiatement. On sera alors heureux d’apprendre que les développeurs en préparent une version commerciale plus longue et plus aboutie. Celle-ci est en précommande pour 5$ (4€) et son prologue est déjà disponible. Je dois avouer que j’ai été moins convaincu par ce prologue que par le prototype présenté ici, la volonté d’allonger la durée du jeu noyant un tiers de narration dans deux tiers d’événements aléatoires, mais les développeurs heureusement ont encore le temps d’affiner leur recette.

← Previous post

Next post →

4 Comments

  1. Charles de Goal

    C’est bizarre, je n’ai pas la même interface que toi (cf. capture d’écran). C’est quelle version ?

    • Pierrec

      Damned…je ne sais plus. Si l’interface est plus jolie, c’est qu’ils la mettent à jour au fur et à mesure de leur travail sur les chapitres suivants. Si elle est plus moche, c’est qu’il s’agit d’une version plus ancienne et c’est bizarre.

      • Charles de Goal

        L’interface que j’ai est plus moche… J’ai pris le « VA-11 HALL-A Cyberpunk Jam Prototype Linux » parce qu’il était gratuit (et à ce que j’ai vu du jeu je ne suis pas sûr d’avoir envie de payer).

        • Pierrec

          étrange…c’est à celle-ci aussi que j’ai joué, et c’est l’interface de la capture. Je suggère en effet d’attendre avant d’acheter, le prologue était moins convaincant.

Répondre à Pierrec Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.