Syobon Action

Syobon Action (Windows)
???

 

L’homme n’a jamais autant fait preuve d’ingéniosité que dans cette très discutable discipline qu’est la torture. Syobon Action (aussi appelé Cat Mario) en est la preuve vidéoludique.

 

Basé sur l’univers de Mario Bros 1, Syobon n’est pourtant pas une parodie : il ne se moque pas du jeu mais du joueurs, et « moquer » est un bien faible mot. Les commentaires sur Syobon Action sont assez explicites : « The cruelness begins » « The most unfair game », « Level one of hell »…

 

Pour une raison difficile à saisir, Syobon Action vous déteste, vous en veut, il souhaite vous faire descendre plus bas que terre, il veut vous voir ramper à ses pieds, implorant sa pitié et son pardon. Mauvaise nouvelle : il en a les moyens.

 

Syoban Action est un jeu entier, original, pourvu d’une démarche artistique. Il a su se frayer un chemin dans les hautes sphères du Hardcore gaming et on peut facilement le comprendre :

 

Syobon exploite vos réflexes de gamer et les retourne contre vous, un peu comme le fait Life is Hard, mais en tellement plus long, plus bête et plus méchant. Tout ce que vous avez acquis jusqu’à présent vous saura non seulement inutile, mais en plus : dangereux.

 

Tuyaux piégés, champignons empoisonnés, blocs mortels : voilà ce qui n’est que la partie émergée de l’Iceberg, le plus évident.  Toute prudence sera inutile, syobon vous surprendra toujours. Vous n’avez besoin que de patience, de patience et de mémoire, de patience, de mémoire et de détermination, de patience, de mémoire, de détermination et d’un bon walkthrough vidéo aussi (que je ne linkerais pas par pur sadisme).

 

Il y a quatre niveaux, et il y a une fin victorieuse. Pour ma part, je n’en suis resté qu’au troisième niveau faute de temps mais je compte bien persévérer : le nombre de vie étant infini (il ne fait que décroître négativement pour vous rappeler à votre nullitude), la victoire est à portée de tous.

 

Je ne suis pas particulièrement amateur de hardcore gaming, mais les pièges de Syobon sont si sournois, si injustes et si drôles, qu’ils sont une motivation en soi pour  continuer. Et puis il y a la musique, dont on ne se lasse pas d’entendre l’introduction. Et puis il y a pedobear, ça fait toujours plaisir.

 

Avis aux masochistes donc : Syobon Action est le jeu qui vous désapprendra à jouer, et qui vous fera regretter de ne pas avoir une manette à portée de main pour la balancer violemment.

← Previous post

Next post →

9 Comments

  1. J’approuve, j’ai failli balancer l’ordi par la fenêtre à défaut de la manette…

  2. steven fourmi

    n00b, avec pti sam lol on est arrivé au niveau 4 (oui, je me fout de ta gueule sur ton propre site mouhahahaha) 😀

  3. Enervé!

  4. Nicosmos

    Le lien ne semble plus fonctionner. 🙁 Page d’erreur en japonais ! 😀

  5. Volà, ca devrait remarcher. Merci

  6. Dans le genre je préfère largement : « You probably won’t make it », « I wanna be the guy » et « I wanna be the fangame ». Ils sont bien plus méchants, injustes, addictifs et surtout plus difficiles que « Sobyon Action ».

  7. Justement…Syobon Action est encore accessible à mon niveau et ses pièges me font rire. Je n’arrive pas à passer le premier niveau d’un jeu comme I wana be the guy,trouve par conséquent cela beaucoup moins amusant, et aurais bien du mal à en faire une critique.. 😕 .

  8. tatou-tatou

    @Esen :

    Effectivement, pour un inconditionnel de « I Wanna be the Guy », Syobon Action semble bien gentil !… 😀
    On va dire que Syobon Action est « moins frustrant »…

  9. Perso, je m’attendais a un jeu ou tu meurt toute les trentes secondes et ou les pieges sont totalement aleatoire.
    A chaque fois que je me fais avoir par un piege dans Syobon Action, je suis plie en deux de rire (je me rappele du piee avec le tuyeau fusee 😆 )

    Bref, je trouve qu’il est tres bien reussi (meme si j’ai eu envie de balancer mon joystick sur l’ecran 😀 )

Répondre à tatou-tatou Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.