Rien que pour vos yeux de merlan frit

(Test)

Je n’ai pas vraiment l’habitude de faire de la publicité sur l’Oujevipo, vous conviendrez donc que si je le fait, c’est pour une bonne raison, en l’occurrence : l’ouverture de Merlanfrit.net.

Non, il ne s’agit ni d’un site de cuisine ni d’une amicale de pêcheurs mais d’un site traitant de jeux vidéo.

Encore ?

Oui, encore, mais celui-ci se démarque sur deux points :

– D’une part, merlanfrit.net se focalise sur la critique. Pas de « tests » pas de « news » mais une attention toute particulière apportée aux grands dossiers et aux articles de fond. Quelque chose qui manquait cruellement du côté francophone.

– D’autre part, merlanfrit.net réunit une équipe de rédacteurs de très grande qualité tels que Martin Lefebvre, Sachka ou encore Anthony Jauneaud (pour ne citer que les rédac’chefs) ayant auparavant opéré sur divers magazines de jeu vidéo et sur le web…En fait, je crois simplement qu’aucun site web jeu vidéo n’avait réussi jusqu’à présent à réunir tant de talents.

 

Le site est actuellement en béta mais il va être fignolé avec le temps et je lui prédis un très bel avenir. Vous y trouverez pour le moment un dossier extrêmement complet sur le jeu L.A Noire, une réflexion sur le jeu vidéo et l’actualité avec Raw Danger, ainsi qu’une interview d’ExciteMike à propos du Pirate Kart à destination de l’Independant Game Festival. Que des choses très intéressantes en somme.

 

Si vous n’êtes pas encore convaincu, laissez-moi vous livrer telle quelle la présentation du site par son rédacteur en chef lui-même :

 

 

« Curieuse créature que le critique ! La gueule pleine d’œuvres, cette étrange bête à tête de poisson lanterne s’intéresse à tout, va fouiner dans les recoins les plus obscurs des ludothèques. Elle a parfois la dent dure, mais sait surtout que pour apprécier sa proie il s’agit de bien la mâcher. Quoique d’une gourmandise presque pathologique, le critique n’est pas prosélyte, et il sait recracher ce qui n’est pas à son goût ; il n’est pas du genre à avaler la bête toute entière, arrêtes comprises. Mais ce n’est pas pour autant un triste sire : il sait apprécier la perle sous les apparences rugueuses de l’huître. Il jette de ses yeux globuleux un regard parfois oblique, mais qui se veut toujours éclairant. Avec sa langue râpeuse, il lui arrive d’employer des mots compliqués, mais c’est parce qu’insupportable cuistre, le critique s’intéresse aussi à la littérature, au cinéma, ou aux sciences humaines.

C’est bien joli votre histoire de critique, mais qui se cache derrière ces masques de poissons ?

Nous sommes un collectif d’amateurs de jeu vidéo, formé au fil de rencontres, autour de sites vidéoludiques indépendants comme Planetjeux.net, ou bien à travers une participation aux Cahiers du jeu vidéo. Nous venons d’horizons différents : certains d’entre nous travaillent dans l’industrie vidéoludique, mais pour la plupart nous avons de toutes autres occupations, et ce n’est que le soir venu et les enfants couchés que nous enfilons notre panoplie de space marine ou de super détective pour nous cramer les yeux jusqu’à pas d’heure. Une chose est sûre : nous passons trop de temps devant notre écran, et nous avons tendance à jeter sur la réalité des yeux de merlan frit. »

 

C’est par ici que ça se passe : merlanfrit.net

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *