Un café pour Pierrec

caféLe saviez-vous : la quasi-totalité des articles de l’Oujevipo sont écrits dans un café. Celui en bas de chez moi, qui fait aussi boulangerie. Parce qu’il m’est difficile d’écrire directement sur mon ordinateur, je m’y rends tous les matins avec mon carnet et me fais servir un allongé, un verre d’eau, et, quand l’envie me prend, un croissant. Chaque article de l’Oujevipo me coûte donc quelque chose entre 1€ et 2€. C’est un luxe dont je pourrais peut-être me passer, mais c’est comme ça que je fonctionne. Aussi, si vous appréciez mes articles comme mon travail de curation, pourquoi ne m’offririez-vous pas un de ces cafés de temps en temps ?

 

Il y a un an, je lançais un Tipeee pour permettre aux lecteurs qui le désiraient de soutenir l’Oujevipo. Ce Tipeee a rencontré plus de succès que je l’espérais, et aujourd’hui encore, 36 d’entre vous continuent à me donner 1€, 2€, 5€ ou 10€ chaque mois pour que je puisse trouver le temps d’alimenter ce site. J’en profite pour une fois de plus les en remercier.

 

Si je reparle de ce Tipeee aujourd’hui, c’est pour trois raisons.

 

La première, c’est que j’ai une mauvaise nouvelle à vous annoncer. C’est grâce à ce Tipeee qu’est née la rubrique Oujedico, publiée ici chaque mois, et j’ai le regret de vous dire qu’elle touche à sa fin. J’explique les raisons de cette décision sur la FAQ du Tipeee donc je ne vais pas me répéter ici, mais sachez que je suis vraiment désolé pour tous ceux qui suivait l’Oujedico avec assiduité.

 

La deuxième c’est que pour fêter sa première année, mon Tipeee s’est vu doté de nouvelles contreparties :

At the Party, jeu exclusif réalisé pour les tipeurs en trois jours.

-15 exemplaires numérotés/signés de Pyjama Party, jeu d’adresse et d’apéro confectionné par Hélène et moi-même.

5 affiches collector de l’exposition Mauvaise Graine montée avec Xavier Girard, sérigraphiées par Chienpo et sa bande.

 

La troisième enfin, c’est qu’en Septembre dernier, j’ai quitté mon emploi à mi-temps pour embrasser la carrière de freelance et avoir plus de temps à consacrer à mes propres projets. S’il s’agissait clairement de la bonne décision, il n’empêche que ma situation est encore assez précaire, et que tout coup de pouce est donc plus que jamais bienvenu. Alors si vous aimez l’Oujevipo et que vous avez envie de me soutenir, moi et mes projets, n’hésitez pas à alimenter mon addiction au café-croissants sur Tipeee !

Un commentaire sur “Un café pour Pierrec

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *