Beyond Perception

Beyond perceptionBeyond Perception (Windows, Mac, Linux)
Jean-Rémi Tessier, Davyn Karan, Lokhaan

 

La 3D n’est pas seulement une succession de volumes dans l’espace, c’est aussi des ombres et des textures. Sans elles, la troisième dimension s’emmêle les pinceaux et les lois de la perspective ne suffisent plus à lui donner sa profondeur. Pour les besoins de l’expérience, Beyond Perception n’a gardé que les volumes, et c’est ainsi qu’un simple platformer 3D se transforme en une série d’intrigants puzzles.

 

Beyond Perception est un musée, et chacun de ses tableaux une nouvelle expérimentation. Leurs points communs : la bichromie et une lumière qui ne projette aucune ombre. Difficile alors de déterminer si ce mur rouge face à nous se trouve à une dizaine de mètres ou sous notre nez…D’ailleurs, qu’est-ce qui nous dit qu’il s’agit bien d’un mur ? Un couloir, un gouffre ou un escalier vu de face sont des hypothèses tout aussi probables.

 

À la manière de Thirteen Gates, Beyond Perception brouille les pistes entre 2D et 3D, mettant notre sens de l’orientation à rude épreuve, mais quand Thirteen Gates jouait avec les textures, Beyond Perception s’amuse avec les volumes, nous rappelant que la 3D c’est aussi monter et descendre. Sans yeux pour nous guider efficacement, il faudra se servir de sa cervelle, confronter différents angles de vue, se servir des indices parfois cachés dans le niveau (plan de la salle projeté au plafond par exemple) et avoir une confiance aveugle en ses conclusions. Aveugle, c’est le mot.

Un commentaire sur “Beyond Perception

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *