W3RDS

W3RDSW3RDS (Browser)
Guilherme S. Töws (Zaratustra)

 

Je suis nul au Scrabble.

Malgré des études littéraires et une profession de journaliste, je ne parviens pas à écrire des mots de plus de quatre lettres.

Par contre, je suis super fort à Threes.

Il y a donc des chances pour que je ne m’en sorte pas si mal à W3RDS.

 

Si vous n’avez jamais joué à Threes (ou au moins à 2048) le gameplay de W3RDS risque de vous paraître assez abscons puisqu’il reprend ses mécanismes, les enrichit, et les complexifie en abandonnant le tactile pour des contrôles bien moins intuitifs. Si vous choisissez de persévérer cependant, vous découvrirez un jeu de mots (sans jeu de mots) unique qui pourra mettre votre cervelle (et votre vocabulaire anglais) à rude épreuve pendant des heures.

 

W3RDS consiste à placer les lettres bleues sur la grille en choisissant la case (avec x) et la direction d’arrivée (avec les flèches). Comme dans Threes ou 2048, faire arriver un élément par un bord projette tous les autres éléments sur le bord opposé. Lorsqu’un mot de 3 ou 4 lettres est formé, ses lettres pourront s’écraser les unes sur les autres pour former la première lettre de la couleur du dessus :vert, puis jaune, puis rouge, puis rose…puis rien, ce qui rend le jeu potentiellement infini. Plus on grimpe en couleur cependant, plus les lettres sont dures à placer, et il y a de fortes chances que la partie se conclue par l’impossibilité de trouver un mot commençant par Xqk.

 

Comme ses prédécesseurs Threes et 2048 peut devenir terriblement addictif, pourvu que les mots anglais de 3 et 4 lettres vous soient un peu familiers. Si ce n’est pas le cas, rien ne vous empêche de le hacker pour l’adapter en français. Je vous en serais d’ailleurs reconnaissant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *