Orion

Orion Orion (Browser [Chrome])
Feiss

 

Les genres vidéoludiques vont et viennent avec le temps. Un jour ils brillent, le lendemain ils sombrent dans l’oubli. Celui qui a connu le déclin le plus stupéfiant est sans doute le simulateur de vol. Sur le devant de la scène dans les années 90, il s’est progressivement effacé pour n’être plus aujourd’hui que réservé à un public très étroit. Pour le remettre au goût du jour, il suffisait pourtant d’un peu d’imagination…et de 48h.

 

Orion est un simulateur de vol, mais spatial. Hormis la vue, cela ne change pas grand-chose, nous faisons face au même cockpit bourré d’écrans et de boutons, et à la même complexité des commandes. Heureusement, nous n’aurons pas besoin cette fois de passer trois heures sur le manuel : bien que nous soyons le capitaine, notre assistant nous donnera toutes les instructions nécessaires pour faire décoller notre engin et garder le cap sur la planète Mars.

 

Jouable à la souris en mode point & click, Orion ne manque pas de rappeler Al-one qui employait un gameplay similaire. Mais quand Al-one visait explicitement l’ennui et la désorientation du joueur, Orion chercher plutôt à lui donner de vraie sensations de pilotage, aussi, il ajoute à la souris deux boutons, haut et bas, qu’il faudra presser continuellement pour garder notre « pitch » à zéro et éviter de s’écraser sur la surface de la planète. Jouer à la fois du clavier et de la souris n’est pas simple, et c’est précisément les petits moments de panique qui font d’Orion une si bonne expérience. On pourra bien évidemment regretter que le jeu soit si court et que seule la moitié des commandes du cockpit soient employées, mais c’est un jeu de Ludum Dare réalisé en 48h, et la quantité de contenus présents dans le jeu est déjà stupéfiante.

 

Via Rezoner

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *