ASCIIvania

ASCIIvania (Browser)
RedRoom Games

Le titre semble on ne peut plus évocateur : ASCIIvania est un metroidvania en ASCII. On s’imagine alors arpenter des décors faits de #, de / et de @ à la recherche d’un pouvoir de double-saut ou de wall-jump. On se dit que c’est une bonne idée, parce que l’ASCII, ça fait toujours plaisir, mais on peut aussi se dite qu’on va se lasser, parce qu’un metroid-like fait de caractères monochromes, c’est toujours moins charmant qu’un metroid-like avec un joli pixel-art.

Heureusement, ASCIIvania ne se résume pas à son titre, et pour être exhaustif, c’est ASCIIscrabblevania qu’il aurait fallu l’appeler.

 

 

Le jeu en effet nous propose d’incarner des lettres de l’alphabet. La première de notre pseudo d’abord, puis d’autres, ramassées au fur et à mesure. En formant des mots (anglais) avec les lettres du décor, nous pourrons les faire disparaître et ainsi nous ouvrir de nouveaux passages. Ce gameplay présente trois aspects extrêmement intéressants :

 

Le premier est la manière par laquelle il s’ancre, malgré son indéniable originalité, dans la tradition du metroid-like. Obtenir de nouveaux pouvoir, puis revenir en arrière pour dégager de nouveaux chemins…telle est l’essence même de Metroid (ça et une jolie nénette en armure). Détourner cette essence à ce point pour en faire un jeu de lettres…c’est fort…c’est très fort.

 

Le deuxième aspect, c’est ce petit détail, cette première lettre qui nous est offerte selon notre nom/pseudo. Alors que Georges, André et Emilie vont devoir parcourir des kilomètres pour trouver la lettre T afin de se débarrasser de ce foutu « echnocrat », Thibault, Tessie et Tom n’auront pas ce problème. ASCIIvania propose ainsi jusqu’à 26 cheminements légèrement différents, avec de sensiblement différents niveaux de difficulté (Sofiane s’en sortira certainement mieux que Quentin).

 

Le troisième aspect enfin, c’est que ASCIIvania parvient à être drôle ! En nous laissant composer les mots à notre guise, il nous autorise à écrire les pires absurdités (cf. capture d’écran : « l’ours est la racine de tout mal »), si bien que ce jeu dans le jeu pourra devenir une quête à part entière si la principale ne nous occupait pas déjà si longtemps.

 

Ah ouais, sinon coupez le son du jeu et mettez vous de la musique.

8 commentaires sur “ASCIIvania

  1. dit :

    Ah oui, j’ai trouvé. Ce qui est bête, c’est que si on part dans la mauvaise direction (et qu’on a une lettre qui à la base permet de prendre certains passages), on peut se retrouver coincé dès le début.

    Mais bon, j’ai fini par y arriver, vraiment très bon. Après, si on commence avec certaines lettres ça doit être plus facile. Par curiosité, je me demande où aurait du être le H (probablement à côté des deux VALVE : c’est galère à accéder et au final, on tombe dans un cul de sac vide).

  2. dit :

    Ouf ! Enfin terminé !
    Il faut dire que c’est entêtant.
    J’ai surtout ressenti l’ironie de la lettre de départ une fois arrivé vers la fin, pour ma part : au début on trouve facilement de nouvelles lettres, mais après on veut aller quelque part en particulier et pour cela il nous faut une lettre spécifique.

    Bref, bon jeu, qui, malgré la relative absence de dialogue, peut mériter des traductions :p

  3. SbstnC dit :

    J’ai adoré… Je l’ai fait hier, je viens de le refaire, j’aime vachement, c’est pas mal le coup du pseudo en effet. J’aurais été preneur pour d’autres niveaux, d’autres contraintes, il y avait de quoi développer.

  4. dit :

    Je reviens longtemps après la bataille, mais un ami m’a fait découvrir ce jeu merveilleusement poétique et légèrement méta sur les bords :
    [url]http://www.newgrounds.com/portal/view/570709[/url]
    Un régal !

  5. dit :

    [quote](et là je me rends compte que mon outil de recherche ne marche pas vu que je suis obligé de passer par Google pour trouver l’article :/)[/quote]Misère, j’avais justement utilisé le moteur du site, ceci explique cela !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *