Nosferatu

Nosferatu (Windows)
JeromBD

 

Adapter un film en jeu vidéo…l’idée n’a rien de surprenante ( et elle est bien souvent synonyme de navet, même si c’est toujours mieux que dans l’autre sens). Adapter un film de 1922 en jeu vidéo, tout de suite, cela semble plus ambitieux, en particulier quand il s’agit d’un chef-d’œuvre tel que le Nosferatu de Murnau.

 

Mais comment rendre l’expressionnisme propre à Murnau par le biais du jeu vidéo ? Facile : en adoptant les graphismes rétro peut-être les plus expressionnistes qu’ils soient : ceux de la ZX Spectrum, avec ses huit seules couleurs et ses sprites monochromes.

 

Il a fallu 72h à JeromBD pour venir à bout de sa création (au lieu de 48) mais cela valait le coup. Nosferatu est sûrement un des plus beaux jeux de cette Ludum Dare, graphismes et couleurs y étant parfaitement maîtrisés, jusque dans la police d’écriture. Et si Nosferatu évoque implacablement L’Abbaye des Morts de Locomalito, j’oserais affirmer qu’il est au moins aussi beau.

 

Le Gameplay n’est pas en reste, avec un système de trial and error punitif de la vieille époque. Rien ne laisse en fait soupçonner que ce jeu ait été réalisé en 2012, quand sa fraîcheur et l’originalité de son gameplay nous défendent de le croire des années 80.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *