Box Game/Cardboard Box Assembler

Box Game (Browser [Unity]) /Cardboard Box Assembler (Browser)
Sophie Houlden/ Miguel Ángel Pérez Martínez et Fernando Ramallo.

 

Deux puzzles.

Deux puzzle plateformers.

Deux puzzle plateformers en 3D

Deux puzzle plateformers en 3D utilisant le principe de changement de gravité.

Deux puzzle plateformers en 3D utilisant le principe de changement de gravité autour d’un cube.

Deux puzzle plateformers en 3D utilisant le principe de changement de gravité autour d’un cube avec « Box » dans le titre.

 

Deux jeux pourtant, qui n’ont rien à voir.

 

 

En jouant à Cardboard Box Assembler, j’y ai trouvé de nombreuses similitudes avec Box Game.

En rejouant à Box Game, j’y ai trouvé alors de bien plus nombreuses différences avec Cardboard Box Assembler.

 

Certes il s’agit, comme je l’ai dit plus haut, de deux puzzle plateformes en 3D utilisant le principe de changement de gravité autour d’un cube avec « Box » dans le titre. On pourrait même leur trouver d’autres ressemblances, l’utilisation du principe de clefs et de portes par exemple. Mais leurs gameplays respectifs sont pourtant si différents que c’en est surprenant.

 

Dans Box Game, le personnage se déplace autour des faces du cube. Dans un environnement modélisé entièrement en 3 dimensions. Le cube fait office de point d’ancrage de la gravité de manière à ce que jamais le personnage, intrigante silhouette féminine, ne pose les pieds sur lui.

 

Dans Cardboard Box Assembler, le personnage se déplace dans les faces du cubes. Le cube est donc ainsi modélisé en 3 dimensions, tandis que chacune de ses faces représente un environnement en 2D. La gravité est alors définie par le point d’entrée du personnage, employé d’une usine d’empaquetage, d’une manière semblable à celle de Shift.

 

De cette subtile différence de gameplay résultent deux expériences de jeu complètement opposées. Box Game semblera offrir plus de liberté, et plus de place à l’expérimentation. Ajoutez à cela le fait que l’on y trouve les traditionnels « pics », et le jeu de Sophie Houlden donnera l’impression de n’être puzzle qu’à 40%, face à 60% de plateformer.

 

De leurs côté, chaque niveau de Cardboard Box Assembler ne présentera de manière évidente qu’une seule solution, et même les diamants à collecter ne parviendront à le rapprocher du jeu de plateforme. 60% puzzle, 40% plateformer.

 

Si on appréciera d’un côté la sobriété des graphismes du premier, on se réjouira devant les cinématiques de qualité du second, et si les énigmes du premier peuvent rapidement s’avérer plus coriaces, on compensera dans le deuxième par la profusion des niveaux et les bonus à débloquer.

 

Bémols cependant : Si Carboard Box Assembler ne permet malheureusement pas de sauvegardes, Box Game a la fâcheuse tendance de faire planter Firefox. Y’a une justice. [EDIT : Rectificatif, Carboard Box Assembler permet bel et bien de sauvegarder. Au temps pour moi. Pas de bémol donc.]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *