Seasons

Seasons (Windows, Mac, Linux)
R. Hunter Gough

 

 

Le jeu vidéo a beaucoup à apprendre du cinéma. Pas forcément du côté du fond, comme le voudrait David Cage, mais certainement du côté de la forme. En plus de 100 ans de cinéma, on a eu le temps d’en expérimenter des techniques, et maintenant que le jeu vidéo fait lui aussi usage de caméras (virtuelles), il semble de bon ton de se pencher sur ce qui a déjà exploré dans le domaine, et pourquoi pas, d’explorer un peu plus loin.

 

C’est précisément ce que fait Seasons, confrontant à travers quatre saynètes des techniques issues du cinéma et du game design.

 

En été, on découvrira comment interagir avec la caméra par l’intermédiaire de nos propres mouvements.

En automne, on apprendra au contraire à se mouvoir face à une caméra à angle fixe.

En hiver, il faudra concilier nos mouvements et ceux d’un travelling circulaire se moquant bien de nous garder dans le champ.

Et au printemps, nous redécouvrirons la première personne d’une bien étrange façon.

 

Ajoutons à cela d’étranges raccords et ce qu’on appelle apparemment « creative geography » et on obtiendra une compilation d’effets que l’on aimerait voir employés plus souvent.

 

Mais R. Hunter Gough n‘est pas parnassien, et ses jeux sur la forme ne se font aucunement au détriment du fond. Ils permettent au contraire de capturer une certaine poésie, celle de l’enfance et de son imaginaire, que les graphismes 3D rudimentaires ne parviennent pas à gâcher.

 

 

Via FreeIndieGam.es

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *