The Exam

The Exam (Browser)
StormAlligator

 

 

Gods will be watching fait des émules, en témoigne The Exam de StormAlligator. Plus question de planète déserte et de survie ici, mais de canapé et de procrastination…d’ailleurs les deux thèmes tirés par l’équipe pour cette édition de l’Indie Speed Run. La situation vous sera sans doute familière : à 20 jours des exams, Pete doit se mettre à bosser s’il veut espérer avoir son année, mais on ne joue pas Pete, on joue ce petit démon à l’intérieur de sa tête qui fait tout pour le distraire. Oui, parce que c’est jamais de notre faute si on ne travaille pas, c’est celle du petit démon.

 

 

 

Les mécanismes de The Exam sont en de très nombreux points similaires à ceux de Gods will be watching. La survie est simplement remplacée par la distraction, les thérapies de groupe par la bière, les attaques surprises par des coups de fils de la famille ou d’amis plus studieux que Pete…même le principe de la radio à réparer trouve son équivalent dans l’apprentissage de la guitare (celui-ci n’est en revanche pas obligatoire, mais mène très certainement à une fin alternative que je n’ai pas encore su débloquer). Pourtant, The Exam parvient à s’affranchir du modèle original pour ne pas être classé dans la catégorie des bêtes copies. Pour ça, pas de secret : il faut du talent, de l’honnêteté et, parce que ça ne fait jamais de mal : un peu d’humour.

 

The Exam se révélera au final bien plus simple que Gods Will be Watching (sauf si on cherche la fin alternative), mais cela ne nous empêchera pas de nous régaler à revivre cette expérience ludique sous un angle totalement différent.

 

 

 

Via IndieStatik

← Previous post

Next post →

1 Comment

  1. cendrieR

    J’aime bien la musique, un peu tristounette.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.