Pictures of a reasonably documented year

poardyPictures of a reasonably documented year (Windows)
Outlands, Maximilian Borsich, Georg Droste et Balint Mar

 

Un ordinateur empli de fichiers épars, la mission de découvrir ce qui s’est vraiment passé. De Analogue à Her Story en faisant un crochet du côté physique avec @d @eternam, la recette commence à être connue. Pictures of a reasonably documented year l’adapte à sa sauce, ajoutant à la casserole deux ingrédients déterminants.

 

Le premier de ces ingrédients, ce sont de véritables documents d’archives. Réalisé lors de la Free Knowledge Game Jam, Pictures of a reasonably documented year emprunte en effet ses photos et vidéos au fond libres de droits de Wikimedia Commons, ce qui vient évidemment accentuer l’effet de réel.

 

Mais comment raconter une histoire à partir de sources audiovisuelles disparates, sans connexion les unes avec les autres ? Grâce au deuxième ingrédient secret de POARY : une narration qui bien que chronologique ne se base pas sur des faits, mais sur des impressions, et un narrateur (propriétaire de l’ordinateur) à la fiabilité incertaine. POARY s’inscrit ainsi dans la tradition fantastique et ne manque pas de faire quelques subtiles références à deux de ses éminents représentants : Lynch et Lovecraft. Nous croyons enquêter sur l’incendie d’une bibliothèque et voilà que famille au physique instable, maire fantôme et ville à géométrie variable viennent compliquer notre investigation. Il n’y a en fait pas de secret à percer ou de mystère à éclaircir, il n’y a qu’à se laisser porter et surprendre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *