Santa’s Snowfight Escape

Santa’s Snowfight Escape ! (Browser)
ANGELINA

 

 

On les a maltraités, on les a humiliés en en faisant les coqueluches du jeu vidéo indé, on les a affublé des accessoires les plus has been (grappins, jet-packs…) juste parce qu’on trouvait ça cool, on a véhiculé les pires rumeurs à leur sujet, comme quoi ils se nourriraient d’huile et auraient, cerise sur le gâteau, le cœur aussi tendre que celui d’une jeune pucelle.

C’en était trop pour les robots, il leur fallait réagir ! Si l’extermination pure et simple de l’humanité semblait une solution tout à fait acceptable, les robots ont préféré la jouer fine sur ce coup là : œil pour œil, dent pour dent, ils réaliseraient leurs propres jeux vidéos avec des humains dedans !

Bon, OK ; ça ne s’est peut-être pas passé comme ça…

 

 

Il n’empêche que Santa’s Snowfight Escape est une série de trois jeux (très similaires) conçus par un robot, un vrai, une intelligence artificielle répondant au doux nom d’ANGELINA (parce que tout bon robot se doit d’avoir son nom en capitale). Ça fait peur hein ? Fort heureusement, les développeurs n’ont aucune crainte à avoir pour le moment : Santa’s Snofight Escape est plutôt mauvais : un metroidvania extrêmement sommaire qui ne présente aucun réel challenge.

La ressemblance pourtant entre ces jeux et les bricolages de débutants réalisés en 48h, pour les Ludum Dare par exemple, est assez troublante. Serait-il possible qu’avec un peu plus d’expérience, et elle a l’avantage d’avoir tout son temps pour apprendre, ANGELINA parvienne à rivaliser avec les plus grands ?

Ce n’est qu’une des nombreuses questions que pose cette série de jeux. On peut aussi se demander dans quelle mesure ils ont été créés par l’IA : a-t-elle trouvé toute seule l’idée d’un metroidvania ? A-t-elle réalisé les sprites ? La musique ? À quel moment distingue-t-on l’oeuvre d’une IA de celle d’un algorythme procédural ?

Et surtout : pourquoi des pères Noël ?

2 commentaires sur “Santa’s Snowfight Escape

  1. Il fait 25° dehors ; et toi, tu fais une chronique sur un jeu avec des pères noël et des bonshommes de neiges ; n’importe quoi… :p

    Sinon je viens de jouer à ton nouveau jeu, le corbeau et la renarde : j’ai beaucoup ri, et c’est plutôt intéressant, comme jeu ; et tu as fais des efforts côté graphisme 🙂 ; mais pas trop : faut que cela reste une Pierrec Production 😀 .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *