Small Worlds

Small Worlds
David Shute

Un jeu dont je voulais parler depuis longtemps

Small Worlds, crée par David Shute pour la Casual Gameplay Design Competition, est l’archétype même du jeu d’exploration, car il n’y a vraiment strictement rien d’autre à faire que…d’explorer. Mais quelle exploration!

Votre personnage, haut de trois pixels, se retrouve sans plus d’explication dans un monde encore vierge, c’est à vous, en vous déplaçant, sautant, de lever petit à petit le « brouillard de guerre », et trouver la porte dimensionnel qui vous mènera au niveau suivant. Bien vite, vous comprendrez que cette porte est le cadet de vos soucis.

 

 

Contrairement à un jeu d’exploration classique (ou tout simplement à jeu classique), la « caméra » ne suit pas votre personnage, mais s’éloigne, de manière à toujours afficher la totalité de la zone explorée. Le monde qui vous semblait au départ minuscule ne cesse alors de s’élargir, et vous commencez à douter d’en voir un jour le bout.

Mais vous ne voulez plus en voir le bout : Ce monde est beau, et sa résolution graphique ne cesse d’augmenter. Vous trouvez la porte dimensionnelle, mais constatez avec effroi qu’il reste de nombreuses zones d’ombre, alors vous revenez sur vos pas, bien décidé à ne rater aucun recoin, aucune alcôve. Vous découvrez une sublime salle des machines, comment aviez-vous pu rater ça? Vous êtes heureux de votre découverte, bercé par une musique aux accents de Dany Elfman.

Et quand, enfin, lassé de ce premier univers dont vous connaissez tous les secrets, vous songez à le quitter, une pensée vous réconforte : Il reste encore trois mondes complètement différents à découvrir.

Un commentaire sur “Small Worlds

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *