Mes jeux

S'identifier



Commentaires

RSS



5 minutes
Snakes^n Envoyer
5 minutes
Écrit par Pierrec   
Mercredi, 27 Mars 2013 19:03

Snake^n (Windows, Mac, Linux)
Eezal

 

 

Avec son Snakes on a Cartesian Plane, Netgrind inventait 28 variantes pour le célèbre jeu de Snake auquel aucun utilisateur de téléphone portable au début des années 2000 n'a pu échapper. On aurait pu croire qu'il avait fait le tour, que cette série d'exercices de style suffirait à épuiser ce gameplay au demeurant très simple. Mais le titre seul du jeu suffisait à pointer ses limites : pourquoi se cantonner à un plan cartésien ?

 

Eezal a poussé le concept plus loin en ajoutant une troisième dimension, le genre d'idée géniale qui ne semble évidente qu'une fois sous nos yeux. Un snake en 3D, c'est en toute logique un snake dans un cube, auquel s'ajoute fatalement une direction, ici commandée par Maj et Ctrl. Dans l'absolu, ce Snake^3 peut donc se jouer à une main, comme son lointain ancêtre, mais c'est oublier que la 3D nécessite parfois de changer d'angle de vue, et c'est ce dont notre seconde main, scotchée à la souris, se chargera.

 

Les premiers essais sur Snake^3 pourront sembler catastrophique, mais c'est juste le temps que notre cerveau s'échauffe, car au final, patience et méthode permettront d'arriver assez aisément jusqu'au niveau 10. Par la suite par contre, la longueur du serpent ayant dépassé celle du cube, cela devient juste infernal, mais peu importe, Snake^3 a déjà prouvé quelque chose d'important : notre cerveau est bien plus efficace qu'on a tendance à le penser.

 

Pas encore convaincu ? Très bien, ajoutons une dimension et lançons nous sur Snake^4. Cette fois, il ne s'agit plus de naviguer dans un, mais dans deux cubes, se trouvant dans deux dimensions parallèles, et c'est la barre espace qui nous permet de passer de l'un à l'autre. Beaucoup plus compliqué ? Pas vraiment, une fois le Snake^3 maîtrisé, le Snake^4 ne semble pas si intimidant, quand il semblerait tout juste injouable pour qui n'a jamais pratiqué le snake en trois, ni en deux dimensions.

On peut alors légitimement se demander ce qui se passerait si on ajoutait une cinquième, puis une sixième dimension, et ça tombe plutôt bien, puisque l'auteur projette de réaliser ces jeux également. Difficile en revanche de concevoir la forme que ceux-là pourraient prendre...Wait and see.

 

Mise à jour le Mercredi, 27 Mars 2013 19:06
 
Auti-Sim Envoyer
5 minutes
Écrit par Pierrec   
Lundi, 04 Mars 2013 08:18

Auti-Sim (Browser [Unity])
TaylanK

 

 

Le jeu vidéo semble un medium adéquat pour traiter de l'état maladif, qui plus est quand celui-ci touche à la psychologie : identification, interaction, son, image, mouvement...il y a là assez pour englober une bonne partie des perceptions et des sentiments que peut ressentir un individu. Elude ou Depression Quest ont déjà par exemple fait un travail admirable pour traiter de ce sujet difficile qu'est la dépression. Auti-Sim s'attaque à un autre, non moins difficile, celui de l'autisme, et plus précisément de l'hyper-sensibilité auditive qui lui est parfois liée.

 

Mise à jour le Lundi, 04 Mars 2013 08:21
 
Shotguns in the dark Envoyer
5 minutes
Écrit par Pierrec   
Vendredi, 22 Février 2013 10:03

Shotguns in the dark (Browser)
Droqen

 

 

S'il faut à certains développeurs plusieurs années pour accoucher de leur bébé, il suffit à Droqen de 2 à 4 heures pour créer un nouveau petit jeu, plaisant, original, et explorant du bout de l'orteil plusieurs pistes très intéressantes.

 

Comme son nom l'indique, Shotguns in the dark consiste à manier des fusils à pompe dans le noir. Le jeu se joue à deux sur le même clavier, et consiste à évoluer dans des couloirs labyrinthiques dans le but de tuer son adversaire. Très Bomberman dans l'esprit, puisque même les tirs de shotgun évoquent l'éclat des bombes du sus-nommé. Mais Shotguns in the dark a ses propres spécificités...

 

Mise à jour le Vendredi, 22 Février 2013 10:05
 
Quest Complete! Envoyer
5 minutes
Écrit par Pierrec   
Mardi, 19 Février 2013 18:12

Quest Complete! A Progress-bar porn (Browser [Unity])
Matthias Zarzecki

 

 

Le RPG, au fond, ce n'est jamais que de la branlette. On y devient plus grand, plus fort, par un mouvement de va-et-vient. Un plaisir solitaire, même à plusieurs, qui viendrait presque à fricoter avec le narcissime puisque c'est notre propre barre de progression que nous contemplons avec excitation.

Alors pourquoi se voiler la face plus longtemps ? Pourquoi se lancer dans des aventures interminables quand le même plaisir peut nous être procuré par un bon RPG porn ?

 

Mise à jour le Mardi, 19 Février 2013 18:24
 
Heart the Beat Envoyer
5 minutes
Écrit par Pierrec   
Vendredi, 01 Février 2013 11:50

Heart the Beat (Browser)
Nico Tuason



Rappelons le, le thème de la Global Game Jam 2013 était “Heartbeats”, et en toute abstraction, Heart the Beat l'a interprété d'une des manières les plus pertinentes qui soient. D'abord, il y a « heart », le cœur, l'avatar de Heart the Beat, trois carrés/pixels qui retournées prennent la forme d'un vaisseau (sanguin?). Facile, mais il fallait y penser. Ensuite, il y a le le « beat », et quoi de plus naturel que de le rapprocher du beat musical lui-même ? Heart the Beat met donc la musique et le rythme au centre de son gameplay.

 

Heart the Beat n'est qu'un simple dodge & collect, mais à la manière d'un Hexagon il parvient à redynamiser le genre en le concentrant sur de courtes sessions (ici, un unique morceau d'à peine 2 minutes) et en créant par sa bande son et ses graphismes un effet de transe. Les obstacles et collectibles suivant le rythme entraînant de KevinMacLeod, nous sommes bien contraint de faire de même. L'écran pulse comme un cœur à plein les régime, la violence des collision font l'effet d'autant de crises cardiaques, enfin, le sang nous monte à la tête et vient le tournis...encore un peu et nos propres battements de cœurs se synchroniseraient.

 

Mise à jour le Vendredi, 01 Février 2013 11:52
 
<< Début < Précédent 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Suivant > Fin >>

Page 9 sur 51