Bratavism

Bratavism (Browser)
Joni Kittaka

 

« Cliquez le dauphin pour commencer »

Bratavism intrigue dès la première seconde. Hein ? Quel dauphin ? Est-ce cet humanoïde beige décharné aux larges mamelles et aux chaussettes montantes chutant les yeux fermés dans un gouffre sans fond ? Après tout quoi d’autre ? Il n’y a que lui à l’écran…Alors on clique, et nous voilà embarqué dans une étrange et dérangeante parabole du processus créatif.

 

La création serait un combat, l’œuvre le fruit d’un caprice et l’artiste un enfant colérique. Mais qui est cette géante capable de l’apaiser ? Le public ? La reconnaissance ? Si Bratavism parle de lui même, alors je veux bien moi aussi prendre le dauphin dans mes bras.

Un commentaire sur “Bratavism

  1. dit :

    Une ambiance très intrigante! J’aime beaucoup le design du personnage principal x)
    Je suppose que, d’une certaine manière, le jeu cherche à nous convaincre de ne jamais s’arrêter de créer, même quand c’est difficile et que cela nous met en colère et/ou nous rend triste (voire d’utiliser cette colère comme une force dans notre processus créatif?)
    Quoi qu’il en soit le message est véhiculé d’une manière originale et, bien que bizarre, assez belle

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *