Coin

Coin (Browser)
Mario von Rickenbach et Michael Frei

 

71 684
Je glisse une pièce dans la fente.

71 685
Je glisse une nouvelle pièce dans la fente. C’est particulièrement satisfaisant.

71 687
Tiens ? C’est moi ou… ?

71 688
Ha ! Je n’ai pas rêvé cette fois ! Le compteur a grimpé tout seul. Ça doit vouloir dire que…

71 689
Ça doit vouloir dire que je ne suis pas tout seul ! C’est vrai que le compteur n’a pas pu monter jusque là par lui même. En guise de bonjour, je glisse une nouvelle pièce dans la fente.

71 690
Pas de réponse, hormis le tintement distinctif du passage de dizaine. Tant pis. Je repasserai plus tard.

96 105
Woah ! Le compteur a bien avancé depuis tout à l’heure !

96 108
Trois d’un coup ? À ce rythme on dirait que les 100 000 peuvent être atteints dans la soirée.

96 110
Et si c’était moi ? Et si j’étais celui à passer la barre symbolique des six chiffres ?

96112
Je glisse une pièce.

96115
Je glisse une autre pièce.

96119
Je lance une pièce dans les airs. Elle retombe à côté. Raté.

96121
Je lance une pièce encore plus haut. Elle sort de l’écran, puis retombe directement dans la fente. YES !

96 125
Bon…on y est quand même pas encore aux 100 000. Je vais laisser l’onglet ouvert, au cas où.

98 905
Ah ? On dirait que c’est le moment de…

98 991
Euh… ?

99 197
Woah woah woah ! Le compteur s’affole ! On dirait qu’on est plusieurs à avoir eu la même idée…

99 287
Plusieurs ? Je voulais dire beaucoup ! Je me joins à l’effort collectif : je glisse une pièce dans la fente.

99 360
La machine s’emballe ! C’est complètement dingue ! Je glisse une pièce dans la fente.

99 501
Olala…

99 689
Ça ne va pas du tout ! À ce rythme là on va passer les 100 000 sans même les voir !

99 804
Ah ?

99 889
On dirait que ça se calme.

99 945
Oui ! Ça ralentit. Allez, je glisse une pièce dans la fente.

99 960
Je me demande s’il y a quelque chose aux 100 000. Un son particulier ? Des confettis ? Plus on se rapproche, plus cette question m’obsède. Il faut que ce soit moi !

99 977
C’est le moment ou jamais pour prendre une capture d’écran. Dans quelques secondes je n’aurais plus le temps pour ces conneries.

99 978
Je

99 979
Glisse

99 980
Une

99 982
Pièce

99 983
Dans

99 985
La

99 986
Fente

99 988
C’est le moment de prendre une pièce, de la garder en suspension au dessus de la fente et…Eh ben alors ? Qu’est-ce qui se passe ?

99 989
Le compteur ne bouge plus. Ou à peine. Mais je sais que les autres sont encore là. Pourquoi abandonneraient-ils si près du but ? Ils observent. Ils se préparent. Eux aussi tiennent leur pièce en suspension au dessus du vide, prêt à la lâcher quand le compteur atteindra 99 999. Mais que quelqu’un se sacrifie enfin !

99 990
Ah ?

99 991
Je ne peux voir les autres joueurs, mais je peux imaginer les gouttes de sueur se former sur leur front, leurs yeux rougis de ne pas pouvoir cligner, leur main crispée sur la souris prête à tout lâcher. Nous sommes comme des coureurs sur la ligne de départ, il va nous falloir réagir au quart de seconde. Je rapproche lentement la pièce de la fente. Elle est désormais à moitié engagée, je n’aurais plus qu’à

99 992
M

99 994
E

99 997
R

100 000
D

100 009
E

100 018
!

100 021
C’est raté ! J’ai tout raté ! Trop enfoncée dans la fente, ma pièce est partie toute seule, déclenchant le sprint final. Je ne serai pas M. 100 000. Je ne saurais jamais ce que ça fait. J’essaye de me réconforter en me disant qu’au moins, un bref instant, j’aurais vu les 100 000 sur mon écran. Que j’aurais été là, à partager ce moment, avec tant d’autres…Mais ce n’est pas pareil.

100 022
Quelqu’un vient ajouter une dernière pièce au compteur. Le gagnant de cette course, sans doute, pour nous narguer. À moins que ce soit un retardataire, quelqu’un qui aurait regardé ailleurs un instant et aurait raté le top départ. J’imagine les autres joueurs, dépités comme moi, fermer les uns après les autres l’onglet de Coin. Je fais de même. Tout n’est pas encore perdu. On se retrouvera pour les 200 000. Mais avant, je dois trouver des bonnes âmes capables de faire grimper le compteur jusqu’à là. Comment est-ce que je pourrais faire… ?

2 commentaires sur “Coin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *