Yet Another Exhausted Day

Yet Another Exhausted Day (Windows,Mac)
Lancelot Gao

 

La chaleur de mon appartement m’extirpe du sommeil. Assez pour me signaler que le journée est déjà bien entamée. Pas assez pour me donner la force de me mettre debout. A quelle heure me suis-je couché hier soir ? Je ne m’en souviens même plus. C’est mauvais signe. Mais je dois me réveiller, je dois aller m’asseoir à mon ordinateur, j’ai un article à écrire.

 

Plutôt que de me lever d’un pied que je devine mauvais, je choisis de ne pas me lever du tout. Je rampe. Il faut chaud, si chaud, et je suis fatigué, si fatigué. Je descend les marches de la mezzanine sur le fesses, doucement, tout doucement. Il ne faudrait quand même pas se faire mal. De là, je me laisse glisser jusqu’au milieu de la pièce. C’est décidé : j’en ferai le moins possible, dût ce moins possible s’avérer plus éprouvant qu’un pas grand-chose. Le bureau est à portée de vue, à quelques coudées seulement. Pour une fois, je bénis l’étroitesse de mon studio sous les toits. Couché sur le ventre, je bombe mes fesses, courbe mon dos, puis m’aidant des genoux je fais basculer mon poids vers le haut de mon corps. J’avance. Lentement, mais j’avance. À un moment où un autre, il me faudra pourtant bien me dresser sur mes jambes, ne serait-ce que pour m’asseoir au bureau…d’ores et déjà cette pensée m’angoisse. Peut-être que je pourrais d’abord me hisser sur le canapé, attraper la chaise roulante du bout du bras, la ramener vers moi, puis y grimper depuis ma hauteur nouvellement acquise ? Oui…oui…cela semble un bon plan. D’abord le canapé. O tendre canapé…à cet étage, sous la mezzanine, il fait déjà un peu moins chaud. Et ces coussins sont si accueillants…Je crois qu’ici je pourrais…Non ! Je dois résister ! Je ne peux pas abandonner maintenant…Je rabats mes jambes, pivote, à présent mon corps tout entier est dans l’axe du futon, il ne me reste plus qu’à m’approcher du bord, tendre le bras, attraper la…non…mon bras…je dois…je…zzzzzzzzzzzzzzzz

Un commentaire sur “Yet Another Exhausted Day

  1. Shertigan dit :

    Un jeu au gameplay finalement assez banal, mais avec un contexte qui le rend vraiment très drôle x)

    Dommage que la difficulté de l’avant dernière salle soit si mal dosée par rapport au reste du jeu

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *