Test Pilot (spécial présidentielles 2017)

Test Pilot (Windows)
Justin Smith

 

Les élections présidentielles arrivent à grand pas et vous ne savez toujours pas pour qui voter ? Pas de panique : j’ai la solution ! Ne vous fiez pas aux sondages, aux programmes, aux discours, à tous ces ramassis de mensonges. Pour évaluer quel sera le meilleur candidat pour diriger la France, il existe une méthode fiable et efficace : Test Pilot.

 

Entrer le nom de votre candidat et évaluez par vous même ses performances. Ceux qui n’auraient pas le temps de se prêter à l’exercice, ou qui n’auraient pas d’ordinateur windows sous la main, trouveront ci-dessous une compilation des mes propres observations, par ordre alphabétique.

 

Arthaud

De taille moyenne et d’une très grande maniabilité, l’Arthaud est un avion fiable qui saura vous mener sans souci d’un point A à un point B en un temps très raisonnable. Si le besoin se faire sentir, l’Arthaud pourra également grimper jusqu’aux étoiles ! Il reste cependant assez inadapté pour la voltige, et quiconque s’y essayera ne parviendra qu’à se rompre le cou.

Vitesse 6/10

Altitude 9/10

Voltige 5/10

Sécurité 7/10

 

Asselineau

S’il semblé assez équilibré en apparence, l’Asselineau est somme toute un appareil assez calamiteux. Équipé de propulseurs misérables, il peine à décoller comme à avancer. Une fois en l’air, il bénéficiera tout de même d’une maniabilité plus que correcte qui en fera un bon choix pour les pilotes débutants.

Vitesse 3/10

Altitude 3/10

Voltige 1/10

Sécurité 9/10

 

Cheminade

Le Cheminade est bien mignon avec ses airs de poussin, et qu’est-ce qu’il fonce dis-donc ! Peut-être qu’avec une paire d’ailes, il ferait un bon avion, mais dans l’état actuel, il ne fait que rouler. Prenez garde au mur au bout de la piste.

Vitesse 9/10

Altitude 0/10

Voltige 0/10

Sécurité 8/10

 

Dupont-Aignan

Ne vous fiez pas à son âge avancé : aux commandes de ce vieux biplan, vous serez dans les airs en un rien de temps ! Entre de bonnes mains, il pourra même effectuer un ou deux loopings. Ne comptez cependant pas sur lui pour franchir le mur du son ou la barre symbolique des 500 pieds : le Dupont-Aignan se distingue avant tout par sa médiocrité.

Vitesse 6/10

Altitude 5/10

Voltige 6/10

Sécurité 5/10

 

Fillon

Incontestablement le poids lourd de ces avions expérimentaux. On pourrait croire qu’un tel tas de ferraille ait de la peine à décoller, et pourtant, il vole, il vole même admirablement bien, pourvu qu’on n’essaye pas de changer sa course, de prendre de l’altitude ou de s’essayer à la voltige. Contraint à des vols rase-motte, le Fillon ne craint pas les accidents : soyez certains qu’il ira jusqu’au bout.

Vitesse 4/10

Altitude 4/10

Voltige 1/10

Sécurité 10/10

 

Hamon

À peine avez-vous eu le temps de vous installer dans son cockpit que le Hamon a déjà décollé et passé la barre des 3G. Sa petite taille en fait un voltigeur hors pair, un champion de la vitesse, comme de l’altitude. Même l’espace ne lui fait pas peur ! Le sol, oui, en revanche, et à moins d’être pourvu de compétences exceptionnelles, tout pilote montant à bord du Hamon signe son arrêt de mort.

Vitesse 10/10

Altitude 10/10

Voltige 10/10

Sécurité 1/10

 

Lassalle

Un balourd comme on en fait plus. Lent au démarrage, pénible au décollage, le Lassalle parviendra tout de même à quitter le sol pour des vols d’une dizaine de secondes. Un avion pour ceux qui cherchent un baptème de l’air sans les sensations fortes.

Vitesse 3/10

Altitude 3/10

Voltige 1/10

Sécurité 10/10

 

Le Pen

Avec sa petite taille et son aileron rouge, Le Le Pen a tout l’air d’un avion de chasse. Malheureusement, s’il atteint indéniablement une vitesse respectable, il ne s’élève pas d’un pouce dans les airs, tout juste parvient-il à tortiller un peu du cul.

Vitesse 7/10

Altitude 0/10

Voltige 0/10

Sécurité 10/10

 

Macron

Mettez les gaz à fond, et regardez le s’envoler. Si on le laisse faire, le Macron monte haut, très haut, et sa faible consommation de carburant lui permet d’assurer un temps de vol record ! Toucher au commandes cependant pourra vite le faire décrocher, le Macron est un de ces avions qui s’en sort mieux sans pilote.

Vitesse 5/10

Altitude 8/10

Voltige 2/10

Sécurité 6/10

 

Mélenchon

Biplan majestueux, le Mélenchon n’est pas des plus aisé à piloter. Le moindre geste brusque, et le voilà qui décroche et retombe en chute libre, mais, et cela semble tenir du miracle, ce zinc retombe presque toujours sur ses roues, prêt pour un nouveau tour de piste. Pas du tout taillé pour la voltige, le Mélenchon peut tout de même vous mener très haut, et très loin : même sans carburant, il continuera à grimper. Une bonne alternative au Macron, la sécurité en plus.

Vitesse 4/10

Altitude 10/10

Voltige 1/10

Sécurité 8/10

 

Poutou

La version « lourde » du Arthaud. Moins rapide, moins maniable, ne pouvant guère s’élever qu’à 500 pieds d’altitude et consommant davantage de carburant. Bref : la même chose en moins bien. Mais qu’est-ce qu’il est élégant…

Vitesse 5/10

Altitude 7/10

Voltige 4/10

Sécurité 5/10

 

(Cet article ne reflète en rien mes préférences politiques mais parfois un peu quand même)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *