No one

No one (Windows, Mac)
Ronca

 

Son nom est personne.

Mais il est trop troublé pour s’en rappeler.

Après avoir rencontre des dieux, des cyclopes, des monstres marins, qu’a-t-il pu bien arriver à Ulysse pour qu’il en perde ainsi la mémoire ? C’est pourtant simple : il est rentré, il s’est arrêté, et il a réfléchi. Trop réfléchi.

 

La mer à ses dangers, mais elle a au moins le mérite de mettre à l’abri d’un autre bien plus grand : la crise existentielle. Par le dialogue, nous pourrons nous faire Hermès et guider Ulysse hors de cette torpeur, à moins que nous préférions nous faire sirène et l’enfoncer plus profondément dans l’écueil. Qu’on se méfie tout de même : Ulysse est un malin, il l’a prouvé à maintes reprises, et il n’est pas dit que sa rhétorique ne finisse par nous retourner le cerveau.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *