Ascend

Ascend (Windows, Mac)
Call of the void

 

On a terrassé des flopées de monstres, on a cumulé des tonnes d’expérience, on a grimpé les niveaux un par un, améliorant nos « stats », développant nos pouvoirs. On est devenu le plus grand sorcier de tous les temps, et tout ça pour quoi ? Vaincre le dernier boss et rentrer à la maison. Il y a de quoi chopper le bourdon en le rangeant au placard.

Ayant atteint le sommet de notre carrière, le point culminant de notre vie, nous ne connaîtrons jamais la redescente, enfin, ça, c’était avant Ascend.

 

Ascend, c’est la remontée du donjon (parce qu’un bon donjon est enterré 600 pieds sous terre) et avec elle la redescente : de l’adrénaline, de nos compétences, de nos grands chevaux. On n’ « upgrade » plus, on « downgrade ». On devient de moins en moins puissant, précis, rapide. Bref : on vieillit. Et après les innombrables RPGs initiatiques nous conduisant de l’âge vert à l’âge mûr, il est agréable, pour une fois, de découvrir l’âge pourri.

2 commentaires sur “Ascend

  1. Shertigan dit :

    Waw! Très intéressant!

    J’ai pas réussi à le finir, on devient tellement faible à la fin…
    Finalement, peut être aurais-je dû sacrifier sa capacité à lire pour garder le bouclier ou la mega attaque de feu, sans quoi je n’ai réussi à survivre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *