They Look Strange and Have to Die

They Look Strange and Have to Die (Windows, Mac, Linux)
Ratking

 

FPS.

First Person Shooter. Jeu de tir à la première personne.

Il est sournois ce terme.

Il est sournois parce qu’en plus d’être souvent employé pour désigner la vue à la première personne en général, avec ou sans tir, il est parvenu à force de répétition à se charger de sens pourtant absent de ses trois lettres. Qui dit FPS dit jeu de tir à la première personne, mais aussi, dans l’inconscient collectif, « grosse production», « temps réel » et « américain ». They Look Strange and Have to Die est un FPS, oui, mais aussi une petite production, au tour par tour, et allemand. Bim.

 

Comme Super Hot, They Look Strange and Have to Die délaisse le traditionnel rythme effréné du FPS, mais il ne s’agit pas tant ici de ralentir le temps que de le segmenter. Si le déplacement de caméra est fluide et créée l’illusion de temps réel, les déplacements et tirs sont au tour par tour, façon roguelike, ce qui laissera le temps de réfléchir à ses actions, mais aussi à leurs conséquences. Tuer des aliens pour notre propre survie, bon. Tuer des aliens parce qu’on nous l’a demandé, c’est déjà plus discutable. Mais s’attaquer à des plantes qui ne nous ont rien fait dans le seul but d’enrichir notre tableau de chasse, ça pose tout de suite beaucoup de questions, à commencer par « jusqu’à quel point a-t-on vraiment envie de l’activer, ce portail ? »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *