The Isle is Full of Noises

the isle is full of noise

The Isle is Full of Noises (Windows, Mac)
Dreamfeel

 

Page par page, de haut en bas, clic après clic ou à la molette, il existe divers moyen de faire défiler du texte sur un écan. The Isle is Full of Noise en propose un nouveau : braver la tempête pour aller le chercher nous-même, aux flèches du clavier.

 

Tout comme If Found, Please Return, The Isle is Full of Noises ancre ses textes et dessins dans l’espace pour faire de l’exploration de celui-ci l’exploration de la narration. Cette fois, il ne s’agit pas de zooms, mais de translations : textes et dessins s’inscrivent sur différents calques superposés que nous pouvons faire défiler à loisir. Au risque de se perdre peut-être ? Et tandis que les mots titillent notre imagination, les dessins, par magie (ou parallaxe) plantent le décor avec les protagonistes et la météo.

 

Le récit de ce théâtre de papier est-il une métaphore des sentiments de Dreamfeel ? Si c’est le cas, celle-ci peut se rasurer : The Isle is Full of Noises suffit à faire mentir The Isle is Full of Noises.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *