Walkie Talkie

walkie talkieWalkie Talkie (Windows)
Managore

 

Vous ne le voyez pas encore, mais bientôt, lorsque vous relirez ces mots, un petit personnage apparaîtra à leurs sommet et les parcourra tel un niveau de jeu de plates-formes,

sautant de l e t t r e en l e t t r e, rebondissant sur le circonflexe de leurs fûts, s’affaissant sur les v de leurs traverses, escaladant les t de leurs empattements se tenant à distance des o de leurs contrepoinçons et enjambant les x des autrement plus dangereux caractères spéciaux.

Pour cette Ludum Dare 37, Managore nous a livré un jeu de mots, et ces mots, ce sont les notres.

 

Walkie Talkie, au titre si évocateur, nous propose de déambuler sur les mots que nous ou d’autres avons écrits. Présenté comme une chatroom, il est en fait le prétexte à une multitude de niveaux de platformers (4925 au dernier recensement) ciselés par ses utilisateurs. Seules contraintes : attendre quelques minutes entre deux publications et surtout, être soi-même capable de relever le challenge qu’on souhaite proposer. Cela n’aura pas empêché les joueurs les plus hardcores de confectionner des niveaux aux limites possible, et je ne suis moi-même pas mécontent de ma certes itérative tentative de difficulté ligne 4926 « Z Z Z Z Z ZZZZZZZZZZ12345 ».

 

Jeu de lettres, jeu social, jeu d’adresse, Walkie Talkie est une succession de couches ludiques qui se complètent parfaitement. Déjà multi-médaillé de la Ludum Dare, nul doute que Managore en raflera quelques une de plus avec ce jeu-ci.

Un commentaire sur “Walkie Talkie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *