Triennale Game Collection

trienalle game collectionTriennale Game Collection (Windows, Mac, iOs, Android)
Mario Von Rickenbach & Christian Etter, Tale of Tales, Cardboard Computer, Pol Clarissou, Katie Rose Pimkin, Santa Raggione

 

Bien qu’on croise de plus en plus souvent d’expositions de jeux vidéo (et de plus en plus de d’expositions en jeu vidéo), il est encore rare de voir une exposition de jeu vidéo en jeu vidéo. C’est pourtant bien le cas de la Triennale Game Collection, réalisée au début de cette année à l’occasion de la Triennale de Milan. Disponible jusqu’à présent sur mobile uniquement, cette exposition ludique est désormais téléchargeable gratuitement sur Steam, un choix de plate-forme quelque peu étrange, certes, mais qui a le mérite de rendre ces jeux accessibles à un plus large public, moi y compris.

 

La Triennale Game Collection regroupe la crème des créateurs indépendants de ces dernières années : Mario Von Rickenbach & Christian Etter, (Drei, Plug & Play…), Tale of Tales (The Endless Forest, Sunset…), Cardboard Computer (Kentucky Route Zero, Balloon Diaspora…), Pol Clarissou (Orchids to Dusk, Vignettes…), Katie Rose Pimkin (inflorescence.city 1 & 2) et chacun d’entre eux nous livre ici une expérience vidéoludique unique donnant à voir le potentiel du médium :

Il Filo Condutorre, qui explore toutes les interactions possibles à base de fils pendant du plafond, le tout sur fond de nature morte. Loci Omnes Caelesistis Kyries (L.O.C.K), hypnotique kaléidoscope d’une cosmologie oubliée. Neighbor, expérience de méditation dans un cratère isolé du Mexique.

A Glass Room, labyrinthe d’images et de sons à explorer de façon analogique. The Worm Room, une serre infinie et procédurale à visiter à notre propre rythme et selon nos propres envies.

 

Cette Triennale Game Collection est un projet trop beau pour s’autoriser de passer à côté, mais aussi malheureusement une initiative encore beaucoup trop rare. Espérons donc que sa qualité fasse des envieux, des jaloux, et que les collections de ce type (ou d’autres encore à inventer) viennent à se multiplier dans le futur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *