Wormball

wormballWormball (Browser)
Alex Johansson

 

Après le Snake en 3D, le Snake platformer, le Snake démocratique, le Snake bicéphale ou encore les 28 exercices de style autour de Snake , on aurait pu penser avoir fait le tour des variantes du célèbre jeu de 33.10. Erreur : voici Wormball, le Snake coincé dans un flipper.

 

Ici, pour une fois, nous ne contrôlons pas le serpent directement, mais le projetons vers le haut de la table à l’aide de batteurs, façon boule de flipper. Le serpent ne se mord pas la queue et les murs ne sont pas traversables. Que reste-t-il alors du Snake original ? Son appétit.

 

Pour survivre, le serpent doit manger, et plutôt que des points, les bumpers délivreront les boulettes qui allongeront sa queue et sa durée de vie. Notre rôle sera de les lui envoyer droit dans la gueule, ou du moins d’en garder le maximum sur la table afin que le serpent puisse se sustenter. Au flipper traditionnel s’ajoute donc un aspect gestion, de la nourriture, de la faim, de la vie, ainsi qu’un système de batteurs très punitif incitant à la précision plutôt qu’à la frénésie.
Familier, original, Wormball est un de ces jeux auxquels on rejoue volontiers pour tuer le temps. Et notre précieux temps n’avait rien demandé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *