Corbeaux

corbeauxCorbeaux (Windows, Mac, Linux [Löve])
Georges Prosser

 

Il n’aura échappé à personne que les oiseaux perchés sur les fils électriques évoquent les notes sur une portée. On s’en fait parfois la remarque en levant les yeux, se demandant quelle mélodie ils peuvent bien écrire. La réponse est dans Corbeaux.

 

À chaque corbeau sa noire, et à chaque niveau sa mélodie. Les unes après les autres, nous tâcherons de les reproduire en effleurant les corbeaux pour qu’ils changent de fil ou s’y déplacent. Nul besoin de cours de solfège pour prendre en main ce poème ludique, mais il faut bien reconnaître que les choses se compliquent pour ceux qui, comme moi, n’ont pas l’oreille musicale dès que les accords entrent en jeu. La fin de Corbeaux, je ne ferai ainsi que l’imaginer, avec des colombes pour les blanches et des chouettes pour les rondes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *