Robot Heist

robot heistRobot Heist (Browser)
Anna Anthropy

 

Alors voilà, Val a un petit ami

Il est beau et son prénom c’est Harry

À eux deux ils forment le gang Robot

Leurs noms, Val Vertibot et Horribot

 

Dernier né de Anna Anthropy, Robot Heist pourrait être décrit comme un jeu d’infiltration robotique façon Sokoban en coop. Cela signifie qu’on s’y relaye (une fois Harry libéré) pour pousser divers blocs du chemin ou sur des boutons afin de rafler le précieux superconducteur, le tout bien sûr sans se faire griller par les gardes ou les lasers.

 

Sans innover complètement, Robot Heist réunit tout un tas de bonnes idées et les fait tenir ensemble avec un level design solide. On se plaît à imaginer l’histoire d’amour ou d’amitié d’Harry et Va, dont Robot Heist parvient à nous faire ressentir la complicité sans artifices narratifs. Et il y a quelque chose d’attachant dans ces deux robots qui, sans pourtant savoir faire autre chose que pousser des blocs horizontalement ou verticalement, parviennent à réaliser le casse du siècle !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *