Ghost Pond

Ghost pondGhost Pond (Windows, Mac, Linux)
Titouan Millet

 

À la fin des années 90, le comble de la hype était d’avoir un compagnon virtuel sur son bureau Windows. Un macaroni, un petit chien ou une femme à poil, selon les magazines livrés avec CD-ROM que nous achetions. Cette pratique est tombée en désuétude et même le célèbre Clippy a fini par rejoindre ses congénères dans la fosse commune du mauvais goût. Mais la hype, on le sait, c’est cyclique, et Titouan Millet vient ressusciter le genre des compagnons virtuels avec Ghost Pond.

 

Ghost Pond est la version familiale de Shoal, installation ludique réalisée lors de Critical Hit en septembre. La différence, c’est que dans cette version il n’y a rien à faire, si ce n’est de contempler ces créatures mi-poissons mi-esprits évoluer dans leur aquarium virtuel. En installant Ghost Pond dans un coin de son écran (lisez le readme pour savoir comment manipuler la fenêtre), on pourra les voir grandir, porter des œufs, mourir, renaître et interagir les uns avec les autres tout en regardant le dernier épisode de Steven Universe ou en remplissant un tableau Excel. C’est inutile, mais c’est beau, et relaxant aussi, ce qui devrait être amplement suffisant.

2 commentaires sur “Ghost Pond

  1. dit :

    Voilà qui me ravit par son esthétisme. Encore une application inutile mais amplement suffisamment belle pour valoir le coup.

    (Et sinon, je suis très agréablement surpris de voir Steven Universe cité dans un de tes articles, même si c’est juste en passant. Une preuve de bon goût supplémentaire si tu n’en avais pas encore assez fourni.)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *