BX TUNING: The rogue-like

BXRLBX TUNING: The rogue-like (Windows)
BourrinDesBois

 

Alors que Mad Max :Fury Road cartonne au cinéma, les joueurs attendent fiévreusement son adaptation jeu vidéo par Avalanche Studio. Il faut dire que transformer son véhicule en engin de mort au beau milieu d’un désert post-apocalyptique a de quoi séduire, mais pourquoi attendre septembre quand onpeut faire la même chose dans la campagne charentaise ?

 

Nous sommes en 1986 et la centrale de Tchernobyl vient d’exploser. Bruno Masure a dit à la télé que le nuage radioactif s’était arrêté à la frontière, mais on commence sérieusement à en douter. À la boum samedi dernier, Philou nous a dit qu’un bébé était né avec un 3ème sexe…et puis, il y a cette invasion de zombies aussi. Les enfoirés nous auraient menti ?

 

Trop tard pour décoller pour les tropiques : nous sommes coincés au volant de la BX de papa et il ne nous reste presque plus de clope. Au cœur de la nuit, nous fonçons comme un ouragan sur le bitume pour rejoindre le tabac de Villebois-Lavalette avant sa fermeture. Le cœur brûlant, nous écrasons les zombies contre notre pare-buffle custom et ramassons au passage tous les machins, les bidules, les bêtises qui pourraient nous permettre de tuner notre machinerie. C’est fou ce qu’on trouve au bord de la D16. Capitaine abandonné, on pourra se sentir un peu seul sur cette départementale, mais ce n’est pas parmi les vaches, les zombies, les nazis et les aliens que nous trouverons ce partenaire particulier qui nous manque tant. Alors on trace, on fait des burns sur l’asphalte, on installe un aileron, une mitrailleuse et des sticks flammes sur la BX ; on met les basses à fond et on croise les doigts pour que le tabac prenne la Cébé.

 

Réalisé à l’occasion de la Make Something Horrible jam de Canard PC (version 2015), BX Tuning a l’étoffe du gagnant. Ses commandes sont infectes, ses graphismes plus que limités, sa bande-son inaudible et ses boutons pas en face des trous. Pourtant, on parviendra à y passer du bon temps, et un temps sans doute plus long qu’on ne l’aurait espéré.

4 commentaires sur “BX TUNING: The rogue-like

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *