Entire Screen of One Game

Entire game one screenEntire Screen of One Game (Browser)
Tom 7

 

Certains jeux cherchent à nous divertir, d’autres à nous faire réfléchir. Entire Screen on One Game, lui, ne cherche qu’à nous torturer, à « détruire notre esprit » selon les dires de son auteur. Cela peut sembler un peu prétentieux, surtout pour un lecteur de l’Oujevipo qui en a vu d’autres, mais il faut bien admettre que si Entire Screen on One Game n’est pas le premier jeu à nous retourner le cerveau, il le fait d’une manière unique qui lui a d’ailleurs valu la médaille d’or en Innovation lors de la Ludum Dare 31.

 

Le thème de cette compétition était « Entire game on one screen », le jeu entier sur un seul écran. Entire Screen of One Game l’a retourné comme une chaussette, et dans son titre, et dans son gameplay. Quand Fracuum, gagnant de la LD 23 reproduisait un effet fractales en zoomant continuellement, Entire Screen of One Game fait exactement le contraire, mettant à mal notre cerveau et notre sens de l’orientation.

 

Incompréhensible au premier abord, Entire game on one screen s’éclairera à la lueur de son titre et de notre expérience. Mais ne vous attendez pas à tout saisir d’un coup, il vous faudra procéder par étape ::

1 – Ne rien comprendre.

2 – Penser comprendre quelque chose.

3 – Réaliser qu’on n’a pas encore tout compris et revenir à l’étape 1.

Un commentaire sur “Entire Screen of One Game

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *