BRICK[bricksmash]SMASH

BRICK[bricksmash]SMASH (Browser)
Draknek

 

 

Première soumission au No Future Contest, BRICK[bricksmash]SMASH applique la contrainte numéro 2, à savoir que le jeu tout entier doit être contenu en un seul écran sans scrolling, et adopte pour cela le gameplay du bon vieux casse-brique…17 fois.

 

 

 

Oui, BRICK[bricksmash]Smash est un casse-brique qui s’imbrique. Dans chacune de ses briques se trouve ainsi un autre casse-brique qu’il faudra terminer pour la faire disparaître. On pourrait croire à une augmentation de la difficulté, mais ce n’est pas vraiment le cas, au contraire, car si la partie se rallonge, les balles, elles, se multiplient, et il suffira d’une seule pour rester dans la course, fut-elle enfermée dans une des briques.

 

L’expérience ne serait évidemment pas aussi plaisante si chaque percussion n’était accompagné de notes de musiques, transformant très vite le jeu en carillon dès que les balles commencent à se multiplier, et tout d’un coup, c’est l’explosion de couleurs et de sons, une situation totalement hors de contrôle, mais aussi la promesse d’une victoire assurée. Et les graphismes qu’on jugeait austères se changent en feux d’artifices.

8 commentaires sur “BRICK[bricksmash]SMASH

  1. dit :

    Marrant, et l’ambiance sonore rend l’expérience très agréable. Un peu cour toutefois. L’idée est originale et la mise en pratique talentueuse. Il manque peut-être plus de niveau et un mode plein écran ?

  2. dit :

    [quote name= »Pierrec »]Oui le thème est clairement absent[/quote]Mais non voyons, c’est un casse-briques : qu’y a-t-il de plus laborieux que de casser des briques ? 😉

  3. dit :

    Ah ? Moi je voyais ça comme une métaphore du travail : on commence quelque chose et l’engrenage se met en marche, on a plein de choses à faire en même temps on doit tout gérer, s’organiser…

  4. dit :

    Je n’ai pas pu jouer avec le son mais c’est magique quand on ce retrouve à avoir pleins de balles libérées ! C’est l’anarchie, il y a plus de calcul possible. Au mieux on essais de colmater. Si on doit parler d’une thématique je verrais plus « La rumeur » que « Le/Au travail » mais c’est vraiment extrapoler (même rafraîchissant, ça reste un casse brique haha)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *