You must hold onto your mother’s hand

You must hold onto your mother’s hand… (Browser [Unity])
Fernando Ramallo

 

 

Conçu en un temps limité pour la Molyjam, You must hold…semble bâclé. Ses graphismes font mal aux yeux, sa bande son mal aux oreilles, son moteur physique a tendance à faire du zèle, son enjeu n’est tout d’abord pas bien clair, ses écrans de fins évoquent ceux d’un enfant pressé qui n’avait pas envie de dessiner en premier lieu…c’est à se demander si on peut décemment le qualifier de jeu.

 

You must hold…pourtant remplit parfaitement ses objectifs. En étant d’une part une excellente matérialisation du tweet de Peter Molydeux : « Game where you must hold onto your mother’s hand. Let go for more than X seconds and it’s game over« , et en donnant à vivre d’autre part une véritable expérience vidéo-ludique. Car si You must hold… est critiquable pour toutes les raisons évoquées plus haut, les émotions qu’il parvient à faire passer suffisent à balayer toutes ces critiques, ne serait-ce que pour cinq minutes, une minute, une seconde…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *