Plumet

Plumet (Browser)
Person333
By Bealdo

 

Une nouvelle catégorie s’ouvre sur l’Oujevipo. Il s’agit de la catégorie Invités. Ici, ce seront d’autres gens que moi qui vous parleront d’un jeu à leur manière, histoire de varier les plaisirs. Je vais essayer de faire une jolie place à cette catégorie, peut-être lui donner une charte graphique différente, on verra bien. Si certains d’entre vous sont intéressés, vous pouvez m’envoyez vos idées à pcorbinais[at]gmail.com .
En attendant, je vous laisse en compagnie de Bealdo.

 

Je ne sais pas comment écrire sur un jeu vidéo (et j’adore commencer un article sur un aveu d’échec). Demandez moi d’écrire un truc sur Hendrix et les grands prédateurs du Crétacé et j’enchainerais les pages comme mon petit cousin les pépitos à l’heure du goûter (sérieusement, ce gamin me fait flipper parfois). Mais un jeu vidéo ? Ces trucs ne m’ont jamais autant intéressé que la musique et c’est peut être due à mon éducation. Déjà je n’ai eu la PS1 que lorsque la PS2 est sortie c’est à dire à une période où tout le monde (moi y compris) s’en branlait un peu de la PS1. Ensuite, dans la cour de récréation j’ai découvert que posséder une PS1 était une raison suffisante pour se faire insulter de manière virulente par les petits cons qui avaient une Nintendo 64. J’ai aussi découvert que les possesseurs de consoles étaient assez peu nombreux dans mon école et que j’avais soudain un nombre considérable de nouveaux amis (dont un qui habitait à deux pas de chez moi et qui avait de la paille, avec peu être un peu de merde de poule sur ladite paille, partout dans son salon). Mes jeux préférés étaient alors des trucs dont personne ne se souvient comme Sled Storm (jeu de course en moto neige ou buter des lapins rajoutait des points) ou Dead Ball Zone (sorte de handball futuriste où l’on pouvait une tronçonneuse ou un fusil à pompe pour récupérer la balle).

 

 

De plus je suis quelqu’un d’actif et je me suis toujours dit que mon temps pouvait être mieux employé et que tirer sur des zombies ne changerait pas grand chose à mon existence du moins à long terme. Pour tout dire la beuh me donne surtout envie d’écrire des scénarios tant il est vrai que les débouchés lucratifs d’une telle entreprise sont potentiellement plus intéressant que de perdre son temps à foutre des coups de batte dans un manchot (et non pas un pingouin, espèce ayant tragiquement disparu aux environs de 1844). Voici l’un des derniers en date:

FILM

Titre : Big Georges
Synopsis : Au sud du Texas un fermier entraine des porcs de combats. Il leur met des débardeurs pour qu’ils aient l’air plus effrayants. Le plus dangereux est Big Georges. Un soir après avoir remporté un combat Big Georges bouffe la main du fermier et s’échappe. Il a faim de chair humaine. Le danger est partout.

Tout cela c’était avant que je découvre les jeux en flash combiné à l’herbe. Pour une raison qui m’est inconnue il existe une relation très forte entre ces deux éléments. Un peu comme entre les curés et les enfants de chœur. C’est ainsi que j’en suis venu à gâcher de nombreuses heures de mon existence à éviter de me faire découper en petits morceaux de merde sur Ragdoll Avalanche II, à faire ricocher des tirs pour tuer plein de gens sur Ricochet Kills I et II, à éviter des abeilles et des branches d’arbre sur Kawai Run, à pousser des balles dans le vide sur Shot ou à exploser des murs de glace sur Nex. Ces jeux ont pour point communs d’être désespérément inutiles et très faciles en apparence et c’est pour cela qu’ils sont parfaits pour une bande de mecs stone comme Sharon (j’ai une sorte d’obligation contractuelle vis à vis de ce jeu de mots). C’est un peu que ce que Spinoza définissait par le plaisir d’exercer son intelligence mais dans une version plus primitive et beaucoup plus intéressée par la disponibilité immédiate de tortillas et de jus d’orange: vous cherchez à vous prouvez quelque chose, à remporter une victoire sur vous même. Finir ou scorer à ces jeux devient alors basiquement l’unique raison de votre existence.

Et c’est sur ce principe que fonctionne Plumet.

La seule chose que je pourrais reprocher à Plumet est sa bande son ne rendant à mon sens pas assez compte de la tension inhérente au jeu. Il convient donc de couper la musique et de choisir parmi les dix titres suivants votre bande son idéale.

Flying Lotus. Pet Monster Shotglass.

Autechre. Gantz Graf
Boney M. Rasputin
The Hunches. Accident
The Game. How We Do (je suis totalementconscient qu’il n’y a aucune tension dans ce titre mais lorsque l’on est aussi raide que le bareau de Rocco cette chanson devient alors votre principale raison de vivre).
Joe Dassin. Siffler sur la colline (plus tendu tu meurs)
Black Flag. Rise Above
Black Dice. Nite Creme
Clinic. The Witch
Comets On Fire. The Way Down

4 commentaires sur “Plumet

  1. Nimls dit :

    Merci beaucoup Pierrec pour cette section invites tres sympa! Elle m’interresse par ailleurs beaucoup, est-ce que je dois t’envoyer mon test par mail sur le jeu que je veux, ou ca se passe autrement?
    Au fait, et la on s’eloigne un peu du sujet, que penserais-tu d’une section jeux commerciaux » ou l’on pourrait parler de jeux video experimentaux/indepandant mais qui sont vendu (portal, braid, okami…)!

    Sinon, pour revenir sur le test, merci beaucoup a toi Bealdo, pour ce test interressant et plein d’humour ^^
    Le sul defaut que j’y ai trouve et que tu ne parles peut-etre pas assez du jeu en lui meme, mais comme tu y fais beaucoup reference avant, c’est bon ^^

  2. admin dit :

    J’ai déjà répondu par mail, mais je vais aussi le faire ici au cas où d’autres sont intéressés.

    Vous choisissez un jeu gratuit un peu original, vous m’en parlez par mail, je vous dis si ça me va, vous écrivez l’article, et je le publie. Voilou.

    Pour les jeux indés payants, je sais qu’il y a de très bonnes choses, sur lesquelles j’ai passé pas mal de temps aussi, mais je ne tiens pas à les faire figurer sur l’Oujevipo. Je tiens à y préserver l’idée de gratuité.
    (Et c’est dommage, parce que j’ai un article sur Minecraft qui me démange depuis plusieurs mois… 😉 )

  3. bealdo dit :

    pour ce qui est du jeu c’est complètement volontaire. Plumet est une expérience à vivre, des mots ne sauraient la décrire dans sa totalité. Il faut avoir une fois dans sa vie avoir passé la barre des 29.000 fatidiques pour comprendre ce genre de choses. Ma seule contribution n’a été que de proposer une bande son collant à mon sens mieux au jeu.

    pour citer Johnny Halliday: « le reste je m’en branle »

  4. Nimls dit :

    Merci beaucoup a vous deux d’avoir repondu aussi vite.

    Pierrec: Ok, je te contaterais par mail alors 😆 . Pour l’aspect gratuite, j’y avais pense, mais je me disais que presenter desx concept de jeux de tout type pouvait etre interressant 😆

    Bealdo: Au temps pour moi alors, j’hesitais a me dire si c’etait fait expres ou pas, maintenant je sais 😀 Et merci pour ta bande-son je l’ecouterais 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *