Walk with Jack

Walk with Jack (Browser/Windows)
Barry Atkins

 

Compter les voitures rouges, trouver à qui les initiales sur la plaque d’immatriculation font référence, identifier chaque département…les petits jeux pour s’occuper en voiture ne manquent pas.

Enfant, j’avais les miens, ils étaient un peu nuls, mais bon, c’était les miens.

 

Le premier consistait à choisir un point sur le pare-brise (moucheron, saleté…) et de ne le faire sous aucun prétexte percuter un élément du décor en bougeant la tête pour esquiver les arbres et les voitures. Ce n’est pas celui qui nous intéresse, mais un autre encore plus nul.

 

 

L’autre consistait au contraire à garder la tête fixe, regardant devant soi sur l’autoroute, et à fermer régulièrement les yeux, afin que jamais je ne perçoive une bande blanche percuter le bas du pare-brise. Ce jeu a ceci de pratique qu’il est vraiment super chiant, et qu’on peut jouer à autre chose en même temps pour se distraire. Il m’arrive encore régulièrement d’y jouer, mais au lieu de fermer les yeux, je serre les dents, ça se voit moins.

 

J’en arrive à mon propos : Ce que je ne vois pas ne m’atteint pas.

C’est en tout cas celui de Walk with Jack. Ce jeu consiste à accompagner Jack jusqu’à chez lui, lui faisant fermer les yeux au bon moment afin d’éviter tout ce qui pourrait lui nuire.

 

Tout comme le jeu cité plus haut, c’est vite chiant. Mais ça a le mérite d’être original, et c’est surtout un vibrant hymne à l’obscurantisme et à la mauvaise foi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *