No more spheres!

No more spheres! (Browser)
Nathan Mc Coy

 

Nathan Mac Coy, dont j’ai déjà présenté quelques travaux ici (Wavespark, Spaceout Combat Vadermand, One to Tango et Rhaaaa….Stargrazing) a eu une petite idée pour rendre ses créations plus oujevipiennes encore, tout en beurrant ses épinards : Faites une donation à Nathan Mc Coy pour la qualité et la régularité de ses jeux, et proposez un titre. Si le montant de votre donation est le plus élevé cette semaine, ce titre sera celui du prochain jeu (et Mc Coy devra donc le réaliser sous cette contrainte).

Si votre donation n’est pas la plus élevée, votre titre demeurera néanmoins en lice pour les semaines suivantes : avec un peu de patience, même les plus petits montants auront leur chance. De plus, il me semble que donner à quelqu’un comme Mc Coy ne peut qu’être positif pour votre karma.

Le premier jeu conçu sous cette contrainte a vu le jour ce dimanche, il s’appelle « No more spheres ! », titre que j’ai moi-même choisi, ironisant sur la manie de Mc Coy d’utiliser ces sphères dans la plupart de ses jeux.

 

 

Soyons francs, No more spheres ! n’est certainement pas le meilleur jeu de Nathan Mc Coy, mais si je le présente ici, ce n’est pas par la fierté déplacée d’avoir mon nom dans les crédits. No more spheres ! est un véritable jeu oujevipien, par l’usage d’une forte contrainte, et en tant que tel, il est appréciable autant pour son processus créatif que pour son résultat final.

 

Le but du jeu est de se débarrasser le plus rapidement possible de la totalité des sphères à l’écran , ce sans se faire exploser soi-même. Il faut donc être rapide, certes, mais malin aussi, car chaque niveau peut être résolu en quelques secondes en créant des réactions en chaîne. No more spheres allie donc la rigueur du puzzle au chaos du shoot’em up, un gameplay original comme je les aime.

 

J’attends maintenant avec impatience dimanche prochain, pour voir à quoi peut bien ressembler un jeu appelé « Add special instructions ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *