Action Pro Painting

 

Action Pro Painting (Windows, Mac, Linux)
Ian MacLarty

 

 

Comme beaucoup d’enfants, je pense, mon premier contact avec un ordinateur s’est fait par l’intermédiaire d’un logiciel de dessin. Avant même d’avoir l’habileté ou la patience nécessaire pour jouer aux jeux vidéo, je jouais à faire des gros pâtés sur une feuille blanche virtuelle, et l’outil aérographe de Paint m’apparaissant comme le nec plus ultra en termes de game design.

 

Avec le temps bien sûr, je suis devenu un poil plus exigeant, et il faut généralement plus qu’un outil « rond » ou « pot de peinture » pour satisfaire mes besoins ludiques, mais Action Pro Painting parvient à me faire revivre ces émotions, et enthousiasme de la découverte de chaque nouvel outil, et cette immense fierté à la contemplation du résultat final, pourtant pas si éloigné des œuvres de mes 5 ans.

Action Pro Painting est un logiciel de peinture, mais c’est aussi un platformer. On y incarne un peintre en bâtiment sautant d’échafaudage en échafaudage le pinceau à la main, et réalisant ce faisant des toiles automatiques qui auraient sans doute plu aux surréalistes.

 

Afin de se rapprocher du jeu vidéo, Action Pro Painting dispose d’un objectif : peindre le plus longtemps possible. Il faudra pour cela éviter de tomber, mais aussi garder pleines les jauges d’amour, d’argent et d’inspiration en collectant les items adéquats.Mais la beauté et la richesse de l’œuvre jouent un rôle au moins aussi important dans nos décisions, aussi, on choisira parfois, quitte à perdre un peu de temps, de se concentrer plutôt sur les couleurs et les outils.

 

Mon regret dans Action Pro Painting est que la couleur n’est pas définie par nos trois jauges, façon RVB, mais le jeu a déjà tellement à offrir qu’on ne saura lui en tenir rigueur.

 

 

 

Un commentaire sur “Action Pro Painting

  1. Réré dit :

    Idée de base très intéressante, mais les 3 jauges pourraient jauger du jambon, du vent et de la pierre, ça ne changerait rien… effectivement, un mode R/V/B aurait du sens, et un mode « CONTINUE », et… enfin bref, c’est une très bonne idée de base. De base.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *