Naya’s Quest

Naya’s Quest (Browser)
Terry Cavanagh

 

 

Si la 3D isométrique a su trouver ses lettres de noblesse dans certains genres comme le RTS, elle n’est jamais parvenue à s’imposer du côté des platformers, et pour cause ! Vous avez déjà joué à Sonic 3D Blast ? à Spot goes to Hollywood ? À Snake Rattle’ n’ Roll ?Le simple fait de tirer ou sauter sur la tête d’un ennemi devient une gageure, et chaque saut de plate-forme en plate-forme devient leap of faith…car sans la règle la plus élémentaire de la perspective, les objets rétrécissant avec la distance, comment voulez-vous vous repérer dans l’espace ?

 

Les seules solutions pour les développeurs demeurent alors de contourner le problème par des décors ultra-simplifiés, à la Q-Bert, par de très habiles effets d’ombres, à la Marble Madness, ou alors de prendre le problème de front et de faire de la confusion qui lui est inhérente l’élément central du gameplay. C’est le choix de Naya’s Quest.

 

 

 

Prenant l’apparence d’un simple platformer en 3D iso, Naya’s Quest est en réalité un effroyable puzzle. Ici, vous ne pourrez pas vous fier à vos yeux car tout est conçu pour les abuser. Le seul moyen pour vous tirer d’affaire à chaque niveau sera d’activer votre scanner et d’observer attentivement les ombres portées au sol, elles seules disent la vérité. Par la suite, les niveaux se complexifieront, et votre scanner évoluera de manière à proposer d’autres angles d’approches : rotations, plan 2D…et chaque fois, il faudra tout réapprendre.

 

En jouant à Naya’s Quest, le mot escherien nous viendra rapidement à l’esprit, mais on ne pourra pas parvenir au bout du jeu avant de l’en avoir complètement chassé. Les niveaux construits par Terry Cavanagh ne sont en rien impossibles, en rien paradoxaux, ils en donnent seulement l’illusion. Tout est architecturalement correct et il n’y a que les faiblesses de la 3D isométrique et le génie de l’auteur pour nous faire croire le contraire. Avec Naya’s Quest, nous assistons à un cours de perspective par l’absurde, et le concept est si bien exploité qu’il est difficile à croire qu’on puisse tirer quoi que ce soit de mieux de cette bonne vieille isométrie.

 

Merci à @JeromBD pour la suggestion

5 commentaires sur “Naya’s Quest

  1. SbstnC dit :

    Je crois que la référence la plus évidente, c’est Solstice sur Nes,on retrouve même les petits cubes et certains passages dans la forêt ressemblent beaucoup, même la couleur du personnage me semble pas être due au hasard.

    C’est très malin sinon comme jeu. Vraiment…

  2. SbstnC dit :

    C’est assez dingue, parce qu’il utilise au moins 3 ou 4 mécaniques de jeu complètement différentes dans les derniers niveaux, dont on pourrait tirer un jeu complet à chaque fois. Le niveau ou on peux tourner la carte, celui ou on voit 4 points de vue à la fois, et celui ou on peux aplanir l’espace sont tellement plaisants à jouer que je regrette qu’il n’y en ai qu’un à chaque fois. Ah et celui avec les coordonnées aussi…

  3. Itooh dit :

    Les derniers niveaux sont vraiment géniaux, oui. Un enchaînement d’idées autours du concept de base. =D

    Mais globalement, le level-design est vraiment réussi. À chaque niveau, on a l’impression de découvrir quelque chose de nouveau, de mieux comprendre le fonctionnement du jeu… Et les énigmes se font de plus en plus retors, sans jamais être répétitives ! =D
    J’ai bien aimé aussi le New Game + qui permet de voir à quoi ressemblent vraiment les niveaux.

    Bref, un jeu bien vicieux et bien pensé… Terry Cavanagh ne déçoit pas ! 😀

  4. admin dit :

    Zut on dirait que ma réponse de la semaine dernière n’était pas passée. Merci donc pour Solstice, je n’ai jamais joué à ce jeu mais en avait entendu parler, surtout en raison de son horrible trial and error (parait-il) en ce sens déjà, oui, Naya’s quest s’en approche beaucoup ^^

    On dirait vraiment que Terry Cavanagh a exploré tout ce qu’il y avait à explorer autour de cette idée. Maintenant, c’est vrai que certaines idées pourraient être poussées plus loin, mais maintenant qu’il a ouvert la voie, et compte tenu de son influence, il y a de grandes chances que ça ne tarde pas à arriver 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *