Sisyphus

Sisyphus (Browser [Chrome de préférence])
Wan & Manu

 

Qui a déjà tenté de jouer aux échecs, au Go où à n’importe quel jeu multijoueur en solo sait qu’il n’est pas toujours facile de partitionner son esprit et d’incarner tout à tour les deux parties de manière complètement impartiale. Il y a toujours un des deux joueurs qu’on finit par privilégier, le blanc par exemple, parce que le noir a perdu sa dame sur un coup stupide et que franchement, il aura bien mérité sa branlée.

 

Sisyphus pourtant parvient à réaliser un exploit : nous faire incarner consciemment l’avatar et son antagoniste en se montrant le plus ingénieux possible dans les deux situations. Le secret : joueur sur le décalage temporel : en incarnant le vilain, le poseur de pièges, on ne cherchera jamais à piéger l’avatar dans le futur, mais seulement sa précédente incarnation. Puis, en incarnant l’avatar, on sera cette fois contraint d’esquiver les pièges venant juste d’être posés sans ce soucier de ceux à venir, qui s’avéreront implacablement mortels. Sisyphus adopte au final la bonne vieille technique oulipienne du tireur à la ligne, et cela ne peut que me réjouir!

 

Réalisé en 72h pour la LD25, Sisyphus ne manque pas de contenu, loin de là, mais cette abondance ne va pas sans occasionner quelques menus bugs, qui seront, je l’espère, corrigés aussi rapidement que nous les avons pardonné.

Un commentaire sur “Sisyphus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *