Cell 22

Cell 22 (Browser/Windows)
Pitoum et Dziff

 

 

10 ans.

10 ans à croupir dans une cellule loin de sa femme et de sa fille sans même connaître la raison de cet internement.

10 ans, c’est long.

Aussi, quand l’occasion de s’échapper se présente enfin, sous la forme d’un revolver, il s’agit de ne pas la rater.

 

Sur au moins deux aspects, la situation initiale et la scène du couloir, Cell 22 pourra évoquer l’excellent Old Boy, tout en adoptant un traitement très différent : La rage guerrière laisse la place à l’infiltration et la prison abrite cette fois bien d’autres compagnons d’infortune qui apportent au jeu l’ambiance et l’épaisseur nécessaire pour le parfaire.

Graphismes léchés, gameplay riche dû aux patterns variés des gardes, narration étonnante, il ne manque à Cell 22 qu’une bande son…mais quand il s’agit de créer le malaise, le silence s’en sort très bien aussi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *