2-deoxyribose

2-deoxyrobose (Browser)
Armel Gibson (Gib)

Dans le jeu vidéo, il y a le bon et le mauvais game design.

Le mauvais game design, c’est celui qui va te faire marronner pendant deux heures parce que tu n’a pas compris qu’il fallait utiliser la souris sur l’écran titre parce que le jeu ne fait que te dire de presser Enter, Wasd, et les touches directionnelles dans le tutoriel et aussi un peu parce que tu es un peu débile. Merci Gib.

 

 

Le bon game design en revanche, est celui qui arrive à rendre excitant un gameplay pourtant peu novateur à la base en le truffant de micro-innovations, en le parant de graphismes simples et élégants, et l’accompagnant de ce qu’il faut de sons, en lui ajoutant un scénario, une intro et des dialogues pleins d’humour, en collant au thème tout en en proposant une acception originale, et en laissant le joueur maître du gameplay en lui présentant celui-ci par petites bouchées au choix comme dans un self-service. Merci Gib.

Évidemment, bon et mauvais game-design peuvent cohabiter dans un seul et même jeu, comme c’est le cas pour 2-deyxo…deoxyro…deoxybor…ce jeu de Gib ! Dans ce cas, il convient d’en établir le ratio et de voir celui qui domine. Quand on obtient un score de 99% de bon game design contre 1% de mauvais comme ici, on est en droit de se dire qu’il s’agit d’une réussite.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *