Super Treadmill

Super Treadmill (Browser)
Nitrome

 

Noël, le nouvel an, la galette des rois, l’anniversaire de l’Oujevipo, la chandeleur…ça y est, les fêtes sont terminées, on a bien bouffé, maintenant il va falloir éliminer. Alors on installe un tapis roulant dans son appartement, on engage un coach, et on se donne un mois pour retrouver notre taille de guêpe ou de bourdon, allez on se motive, hop hop hop!

 

On saute par dessus les télévisions, voilà, comme ça, on escalade les penderies, allez, on accélère, petit sprint, on évite de se prendre les cactus, une, deux, une deux, c’est mou tout ça! Du nerf! Il est temps de lâcher les chiens, allez, de chaise en chaise…Attention! Voilà les bibliothèques…mais non…il fallait sauter par dessus! Nous voilà hors du tapis à présent, tant pis, on reprend du début, et que ça saute!

 

Derrière son contexte amusant (un garçon gros faisant son jogging sur un tapis roulant au miileu de son mobilier), Super Treadmill cache un gameplay de plateformer des plus classiques, et c’est justement ce qui est surprenant. Super Treadmill est un plateformer qui abolit la notion d’espace. Malgré son rythme effréné, le protagoniste demeure toujours à la même place.

 

 

Résumons le gameplay d’un jeu de plateforme traditionnel :

-Des plateformes à atteindre ? Il n’y a que ça : chaises, tables, frigos…

-Des bonus à collecter ? Il y en a (même s’il est difficile de définir ce que c’est, et à quoi ils servent)

-Des ennemis ? Voilà les chiens, qui viennent vous distraire.

-Des obstacles mortels ? Cactus et flammes de bougie vous éjecteront du décor.

-Différents niveaux? Il y en a 28 (coup de bol, c’est le mois de février!)

 

Tout ce qui manque est bien un monde à explorer, car celui ci vient à vous de lui-même.

Qu’implique ce gigantesque changement ? Je n’en sais rien, ça change, c’est tout, et c’est bien suffisant.

 

N’allez pourtant pas croire que tous ces efforts en salle vous feront pour de bon perdre des kilos, Super Treadmill fait tout pour vous le rappeler : De temps à autre, votre écran se brouillera, ou s’affichera le redouté écran AV de votre télévision, inscrivant ce jeu dans la lignée du rétro-gaming console, et vous remettant en tête que, oui, vous n’êtes qu’en train de jouer.

 

Alors pour chaque niveau de Super Treadmill, vous me ferez dix pompes, histoire que ce ne soit pas une complète perte de temps.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *