Pulks

 

 

Pulks (Windows, Mac [Unity])
Aboukhalid Zakaria, Bonneau Guillaume, Ngyuen Zoé et Schobben Thomas

 

 

Une fois de plus, la Gobal Game Jam a été un succès, avec plus de 4200 soumissions provenant de plus de 480 lieux de rassemblement répartis dans plus de 70 pays. Le thème était « Nous ne voyons pas les choses comme elles sont, mais comme nous sommes ». Mouais, ça veut tout et rien dire. Mais peu importe, car lors de la Global Game Jam, le plus important sont les « diversifiers » ces contraintes additionnelles choisies par les équipes pour donner une orientation à leur projet. La contrainte additionnelle de Pulks était « le jeu fait usage de sons produits par le joueur », et c’est exactement ce qu’il fait.

Prosaïquement, Pulks consiste à collecter des petites orbes, les alimenter en passant à travers des nuages de couleur, puis les mener au vortex de fin de niveau quand elles seront au nombre de dix. Dans les faits, Pulks consiste plutôt à se laisser porter par la musique que nous aurons « composée ». À chaque couleur en effet est attribuée une piste sonore (guerrière pour le rouge, enjouée pour le jaune, mélancolique pour le bleu…) et celles-ci seront jouées à partir du moment où un orbe de la couleur correspondante est dans notre sillon. Inutile de préciser que les pistes se superposent à merveille, le contraire serait gênant.

 

L’idée cependant ne sera pas forcément de faire jouer toutes ces pistes en même temps. En collectant plusieurs orbes d’une même couleur, en les maintenant derrière nous suffisamment longtemps, on pourra entendre la musique s’enrichir, s’intensifier et on découvrira que Pulks est peut-être un peu plus complexe qu’on le pensait. À tout cela s’ajoute un superbe travail sur la lumière, qui sera notre seul guide. Les couleurs et les sons se répondent, ne manquent plus que les parfums, mais les émotions les remplacent.

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *